• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Jeudi 30 juin 2022 tagOccitanie

Tricoter des chaussettes « High Tech »en recrutant autrement.

Comment trouver des compétences qui n’existent plus ? Où trouver des candidats qui ne sont plus là ?

Ce sont les questions récurrentes de beaucoup d’entreprises actuellement. Pourtant, des réponses existent, elles sont mises en œuvre chaque jour par des employeurs avec l’aide de Pôle emploi.

« Recruter autrement », c’est le chemin emprunté par l’atelier Missegle et l’agence Pôle emploi de Castres (Tarn), pour trouver des compétences dans le domaine de l’industrie textile. Le principe : recruter des collaborateurs pour faire du remaillage main et tricoter sans couture tout en valorisant les fibres naturelles locales respectueuses de l’environnement.

Retrouver les compétences disparues

L’atelier Missegle est situé à Burlats, à une dizaine de km de Castres dans le Tarn sur le bassin d’une industrie textile en crise. Le déclin de ce secteur dans les années 70 et 80 a entrainé le départ des entreprises et des salariés. Les compétences et le savoir-faire dans le domaine de la filature et du tricot ont progressivement disparu.

L’entreprise Missegle  tire son épingle du jeu et développe son activité.

Elle a besoin de recruter pour produire des textiles de haute qualité utilisant de nouvelles technologies pour répondre aux contraintes d’une « demande grand public spécifique », comme par exemple le tissage de chaussettes sans usure et sans couture pour les pieds fragiles des personnes âgées, des diabétiques ou des sportifs de haut niveau. Ce sont aussi les innovations autour des tissus intelligents.

Filer la laine des chèvres Angora du Tarn passe tout d’abord par la Méthode de Recrutement par Simulation, la MRS.

Pour faire face aux difficultés de recrutement, Pole emploi propose la MRS  

L’agence Pôle emploi de Castres a déployé ce processus qui peut se résumer en 3 étapes :

 

1.     Construire les exercices de simulation

Tout commence, par l’intervention de Pôle emploi dans les ateliers du recruteur pour réaliser une analyse des postes de travail, des gestes professionnels à exécuter pour traiter la laine des chèvres Angora du Tarn ou tricoter des vêtements High Tech.

Les experts MRS de Pôle emploi vont aussi s’entretenir avec l’employeur, les responsables de production et les salariés. Toutes ces informations sont analysées afin de concevoir des exercices « sur mesure » adaptés aux situations de travail, à l’entreprise et aussi aux candidats par un système d’étalonnage.

Les exercices reproduisent par analogie le poste de travail à pourvoir et mettent les candidats en situation de démontrer concrètement leur capacité à réaliser des tâches spécifiques.

 

2.     Préparer les candidats

Les conseillers référents Pôle emploi proposent aux demandeurs d’emploi la MRS dans le cadre de leur parcours d’accompagnement sans tenir compte du diplôme, ni de l’expérience passée. Il s’agit aussi : de lever les freins périphériques à l’emploi (santé, garde d’enfants), d’informer le demandeur d’emploi sur les opportunités offertes par la MRS mais aussi de prévoir des solutions alternatives si le candidat n’est pas retenu.

Le demandeur d’emploi est préparé à la rencontre avec l’employeur (travail sur le savoir-être professionnel) et à l’entrée en formation (après la validation des tests MRS). Des sessions de remise à niveau sont prévues en fonction des besoins.

C’est une action « double », créer des simulations adaptées aux postes de travail que va tester le demandeur d’emploi et l’accompagner pour lui permettre d’intégrer l’entreprise.

 

3.     « Tisser » des partenariats pour mieux intégrer les personnes recrutées

« Mettre autour de la table toutes les parties prenantes » n’est pas un slogan mais une étape importante pour « recruter autrement ».

Trouver des candidats, c’est s’appuyer sur les acteurs locaux dont la Mission Locale, les maisons France Services, les élus à travers les services des mairies et les structures de quartier.

Former les recrues, c’est mobiliser l’offre de services de Pôle Emploi à travers l’Action de recrutement préalable à l’embauche (AFPR) ou la préparation opérationnelle à l’emploi (POE). C’est aussi faire appel aux dispositifs du Conseil Régional avec Innov’emploi, aux opérateurs de compétences (OPCO) et aux élus du territoire pour accompagner l’installation des futurs salariés.

De fait, « Recruter autrement en innovant » c’est le choix de l’entreprise Missegle qui a fait de la MRS un des axes de sa démarche inclusive.

Les entreprises de proximité sont aussi particulièrement sollicitées pour agir sur le développement local et « l’emprunte carbone ».

Les résultats : plus de 20 recrutements.

Des CDI, des contrats de professionnalisation, des parcours de formation en cours et cela en plus de la redynamisation d’un bassin d’emploi.

 

Innover pour accompagner des parcours professionnels « sans couture », c’est aussi le métier de Pôle emploi.

Jeudi 30 juin 2022 tagOccitanie
Derniers communiqués
  • Vendredi 30 septembre 2022
    Créer son entreprise en Occitanie [voir l'actualité]
  • Vendredi 30 septembre 2022
    Retrouvez les évènements l’emploi, la formation et la reconversion sur le site mes évènements emploi [voir l'actualité]
  • Vendredi 30 septembre 2022
    Les prochains évènements organisés par Pôle emploi et ses partenaires sur le région Occitanie [voir l'actualité]
  • Jeudi 30 juin 2022
    Innover ensemble et apporter des solutions pour faciliter les recrutements en OCCITANIE [voir l'actualité]
  • Jeudi 30 juin 2022
    Zoom sur l’observatoire de l’emploi Occitanie [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités