• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Jeudi 30 juin 2022 tagNouvelle-Aquitaine

La détection de potentiel : comment ça marche ?

Inspirée de la Méthode de Recrutement par Simulation (MRS) développée par Pôle emploi pour aider les entreprises à élargir leur recherche de candidat, la détection de potentiel permet de repérer les compétences et l’adéquation des demandeurs d’emploi pour des secteurs en tension.

Créé en 2020 par la direction générale de Pôle emploi, la détection de potentiel est née de la volonté d’aider les entreprises à élargir leur sourcing (processus de recherche de candidat) et sortir des critères habituels de recrutement que sont le CV et l’expérience professionnelle.

Avec la détection de potentiel, Pôle emploi invite les demandeurs d’emploi à découvrir leurs habiletés, compétences transverses et savoir-être pour un secteur d’activité en se livrant à une série d’exercices, de mise en situation et en échangeant avec des professionnels (entreprises, branches professionnelles, organismes de formation…) qui contribuent à faire connaitre les métiers et les potentialités d’embauche.
L’objectif : donner envie aux demandeurs d’emploi de s’intéresser à des filières en tension, en valorisant leurs potentiels pour ces secteurs. A l’issue des tests et exercices, les demandeurs d’emploi partent avec un niveau de potentiel évalué selon des paliers tels que  « avéré », « à renforcer » ou  « à développer ». Précisément, la mesure du potentiel permet de définir des pistes d’actions et l’écart à combler pour accéder à l’emploi.

En Nouvelle-Aquitaine, la détection de potentiel s’est précisée au mois de juin, autour d’un dispositif intitulé « plateforme des vocations ». Au sein de l’agence Pôle emploi de Parentis-en-Born, plusieurs demandeurs d’emploi ont pu profiter le 10 juin dernier d’une séance d’information collective, suivie de tests d’habiletés sur les métiers du bois. 6 demandeurs d’emploi de différents profils ont participé à cette journée. Cette nouvelle manière de travailler avec les demandeurs d’emploi est innovante parce qu’elle sort du cadre classique « CV – entretien » et qu’elle leur permet d’être acteur de leur parcours de retour à l’emploi, explique Mohamed Daoud, responsable d’équipe à l’agence Pôle emploi de Parentis-en-Born.

Pour la suite, les objectifs sont clairs : rapprocher les exercices de détection de potentiel des entrées en formations. Mettre à plat une macro frise chronologique pour étudier la saisonnalité afin d’avoir une organisation la plus pertinente possible. Délocaliser cette opération, à destination d’autres villes du territoire landais, à l’instar de Mimizan ou encore Labouheyre. Déployer cette démarcher sur d’autres secteurs d’activité : agriculture, bâtiment/construction, logistique et transport.

Jeudi 30 juin 2022 tagNouvelle-Aquitaine
Derniers communiqués
  • Jeudi 30 juin 2022
    Innover ensemble et apporter des solutions pour faciliter les recrutements en Nouvelle Aquitaine [voir l'actualité]
  • Jeudi 30 juin 2022
    Semaine de l’alternance : 90 actions en faveur de la formation et de l’emploi en Nouvelle-Aquitaine. [voir l'actualité]
  • Jeudi 30 juin 2022
    Pôle emploi se mobilise pour accompagner vers l’emploi les publics déplacés ukrainiens [voir l'actualité]
  • Jeudi 30 juin 2022
    « La pépinière des Vocations » : une solution pour recruter autrement ! [voir l'actualité]
  • Jeudi 30 juin 2022
    Un Festival pour recruter autrement ! [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités