• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Jeudi 16 décembre 2021 tagMartinique

Comment adapter les profils pour faire face aux difficultés de recrutement ?

Pôle emploi mène une enquête annuelle portant sur les besoins en main d’œuvre en partenariat avec le CREDOC qui vise à mesurer les intentions d’embauche et les difficultés de recrutement. 

En 2021, cette enquête fait apparaître 13 630 projets de recrutements annoncés par les employeurs, soit une hausse de 4,7% par rapport à 2020. Cependant 44,2% des employeurs anticipent des difficultés à recruter (en diminution de 4,8 % par rapport à 2020) notamment dans les petites entreprises qui constituent plus de 90% du tissu économique en Martinique.

Pour faire face à ces difficultés de recrutement, Pôle emploi Martinique s’est organisé pour mieux accompagner les entreprises et accélérer le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi.

Dans ce cadre un dispositif spécifique « Action recrut’ » est mis en place, il s’agit d’une équipe de 7 conseillers dédiés  qui prennent en charge les  recrutements le plus difficiles.

Il vient compléter les conseillers à dominante entreprise qui sont présents dans chaque agence de Pôle emploi et qui suivent les entreprises en proximité. 

Les conseillers mobilisent une offre de services et des outils permettant d’accompagner les recruteurs de manière personnalisée comme des services digitaux, des mesures d’aide à l’embauche, l’évaluation des candidats et la possibilité de formation préalable au recrutement pour adapter les profils des candidats aux besoins spécifiques des entreprises. 

 

Une illustration à travers des témoignages d’un recrutement dans une petite entreprise :

L’employeur souhaitait un profil polyvalent maîtrisant les techniques de vente et avec une forte valeur ajoutée en conseil sur les produits optiques mais  également un savoir-être et une présentation irréprochable par rapport à sa clientèle.

La conseillère à dominante entreprise de Pôle emploi, après une analyse de poste a proposé à l’employeur de recruter une candidate sénior ayant essentiellement des compétences dans le domaine de la vente. Un plan de formation est mis en place avec  Mme BERTIN, l’employeur, en tenant compte des spécificités du poste, l’accent a été mis sur la maîtrise technique.

Tout un panel de services et des prestations qui ont été mobilisés pour le recrutement en Contrat à Durée Indéterminée de  Madame ANTIME qui était en contrat de sécurisation professionnelle (CSP). Il s’agit pour elle d’une reconversion après avoir passé 30 années dans le secteur du prêt-à-porter. Consciente des freins à l’embauche des employeurs envers les demandeurs de plus de cinquante ans, la conseillère à dominante entreprise a mobilisé :

  • La Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP)
  • L'Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR)
  •  Le contrat Parcours Emploi Compétence Sénior qui englobe des exonérations de charges patronales et la prise en charge de 47% du salaire sur la base du SMIC. Une aide mensuelle de 200 euros versée par la Collectivité Territoriale de la Martinique (CTM)  vient renforcer l’attractivité de cette mesure.

 

Même s’il reste difficile pour les séniors de trouver une activité professionnelle, l’insertion réussie de Mme ANTIME souligne la double nécessité d’adapter ses compétences au territoire par la formation et de construire des parcours personnalisés. 



Témoignage de Mme ANTIME, conseillère de vente optique


« J’ai plus de 50 ans, j’ai travaillé une trentaine d’années dans le prêt à porter. Après un licenciement économique, j’ai décidé avec l’aide et l’accompagnement de ma conseillère  de me reconvertir. 

Elle m’a proposé de candidater au poste de conseillère de vente dans l’optique. J’ai suivi une formation où je me suis appropriée le logiciel de la boutique. J’ai découvert toutes les caractéristiques d’une monture. Cela n’a rien à voir avec ce que l’on peut imaginer, c’est plus technique,  mais cela me convient car j’aime les défis. Deux mois plus tard, j’ai été recrutée à durée indéterminée dans l’entreprise par le biais d’un contrat aidé destiné aux seniors »



Témoignage du recruteur, Mme BERTIN 

« L’expérience de vie, le parcours et le projet professionnel de Madame ANTIME m’ont convaincue lors de l’entretien. J’ai senti en elle une volonté de connaître, de bien faire et surtout de s’épanouir dans le travail ».

Jeudi 16 décembre 2021 tagMartinique
Derniers communiqués
  • Vendredi 11 mars 2022
    Sport, emploi, formation : Le trio gagnant d’Inser Foot [voir l'actualité]
  • Vendredi 11 mars 2022
    A votre disposition, de nouveaux programmes-vidéos pour booster la recherche d’emploi [voir l'actualité]
  • Jeudi 16 décembre 2021
    Comment adapter les profils pour faire face aux difficultés de recrutement ? [voir l'actualité]
  • Jeudi 16 décembre 2021
    A votre disposition, de nouveaux programmes-vidéos pour booster la recherche d’emploi [voir l'actualité]
  • Mardi 5 octobre 2021
    La formation des demandeurs d’emploi, une priorité pour Pôle emploi Martinique [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités