• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Jeudi 16 décembre 2021 tagOccitanie

Avec SNAM, l’industrie recrute à Decazeville, Pôle emploi répond présent

La filière électrique a de l’avenir et fort de convictions chevillées au corps des entreprises investissent dans le secteur. C’est le cas à Decazeville, un bassin structurellement industriel (mécanique, aéronautique, automobile, agro-alimentaire), où l’entreprise SNAM, véritable moteur économique, investit et croit dans son territoire pour développer une industrie du futur autour des batteries électriques.  

Un nouveau projet industriel : « Phénix » 

Cette ambition, c’est celle portée depuis des années par Eric NOTTEZ (patron du groupe SNAM) avec le projet Phénix, qui souhaite s’appuyer sur le site de production historique sur le bassin en créant une nouvelle activité de recyclage de batterie électrique pour créer des armoires de stockage. Pour cela, il bénéficie de  moyens logistiques, techniques et de l’appui de nombreux élus politiques du bassin (la ville, l’intercommunalité Decazeville Communauté, le Conseil départemental, le Conseil régional).  

De quoi parle-t-on ? La création sur le bassin de 600 emplois dans les 5 ans pour le projet Phénix, outre le recrutement annuel de 20 à 30 personnes chez SNAM. Les embauches concernent aussi bien des opérateurs en métallurgie, des ingénieurs, des chefs de projet technique, du personnel technique automaticien ou spécialisé en maintenance des machines.

 

Et dans un bassin en manque de main d’œuvre qualifié, qu’à cela ne tienne ! L’entrepreneur, premier contributeur de son succès, investit et propose des solutions pour former son personnel. Il fournit un lieu d’accueil, du matériel, des machines-outils nécessaires pour accueillir ses stagiaires et obtient de l’AFPA et de la Région de pouvoir former dans son entreprise ses futurs salariés. Pour le recrutement, il fait appel à Pôle emploi, avec qui il traite la plupart  de ses recrutements depuis longtemps.      


Répondre aux difficultés de recrutement : la force de Pôle emploi 

Dans un tel contexte, pour recruter, Pôle emploi ne pouvait fournir immédiatement autant de candidats avec ces profils industriels. Il a fallu innover et construire des solutions adaptées. C’est après plusieurs rencontres entre le chef d’entreprise et Marie-Paule Solofrizzo (Directrice de l’agence pôle emploi de Decazeville) que les choses se sont mises en place avec force de moyens : mobilisation de la MRS (Méthode de recrutement par Simulation) pour trouver des candidats au profil « non industriel » et qui est une source inépuisable pour identifier des profils différents, s’appuyer sur le POC Mobilité résidentiel, dès 2019, pour vendre le territoire Decazevillois et faire venir dans l’Aveyron des profils issus d’autres régions (en l’occurrence de 3 départements de la région parisienne), l’organisation d’un job dating dédié, et ce en complément des dispositifs classiques à la main de l’établissement public.   

Pour Pôle emploi, c’est aussi un signal fort sur notre capacité à se mobiliser pour l’économie locale et les entreprises industrielles qui recrutent. C’est notre ADN que de pouvoir territorialiser notre offre de services.   


Un levier incontournable : la MRS 

Ainsi pour les 600 postes à créer, il a fallu élargir le sourcing en proposant la MRS avec une formation à la clé réalisée dans l’entreprise. Pôle emploi s’est rendu chez SNAM pour les études de poste (juin 2021) afin de créer les exercices qui seront testés en septembre 2021 par les 60 premiers candidats intéressés par ces métiers. Et  in fine ce sont 13 candidats qui ont été retenus par l’entreprise pour la première vague en novembre et qui vont démarrer une formation (d’une durée de 6 mois). Et ce processus de recrutement sera renouvelé sur 2 autres vagues (en mai/juin, puis en novembre / décembre  2022). L’autre levier, c’est la formation spécifique, reconnue, validée par la profession et réalisée par l’AFPA, et qui bénéficie en 2021 et 2022 d’un financement complet du Conseil régional, dans le cadre d’Innov’Emploi, et qui sera présent  dès 2023 au prochain PRF (Programme Régional de Formation).  

C’est autant de moyens, autour d’une action concertée des acteurs de territoire et d’une ambition partagée qui donnent des résultats.      

Jeudi 16 décembre 2021 tagOccitanie
Derniers communiqués
  • Vendredi 11 mars 2022
    Faire des valeurs du sport un véritable levier pour l’emploi en Occitanie [voir l'actualité]
  • Vendredi 11 mars 2022
    Zoom sur l’observatoire de l’emploi Occitanie [voir l'actualité]
  • Jeudi 16 décembre 2021
    Faire face aux difficultés de recrutement, une priorité de Pôle emploi Occitanie [voir l'actualité]
  • Jeudi 16 décembre 2021
    Zoom sur l’observatoire de l’emploi Occitanie [voir l'actualité]
  • Mardi 5 octobre 2021
    La formation des demandeurs d’emploi, une priorité de Pôle emploi Occitanie [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités