• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Jeudi 16 décembre 2021 tagNormandie

ImPEC’, une réponse aux besoins en recrutement du secteur du grand âge et du handicap dans le Sud Manche

Comment offrir une solution de recrutement sur le long terme aux secteurs du grand âge et du handicap sur un bassin d’emploi très dynamique avec une population peu qualifiée ? Les acteurs du territoire Sud Manche ont choisi de lancer ImPEC’, un parcours emploi et compétences.  

C’est une idée qui a émergé voilà 3 ans, portée par Pôle emploi Avranches, le Conseil régional de Normandie, la DDETS 50, l’OPCO santé et l’ANRAC, et qui s’est concrétisée en septembre 2021. Ce projet s’appuie sur le dispositif des Parcours Emploi Compétences (PEC), avec l’appui financier de l’OPCO santé et l’implication forte des employeurs.


ImPEC’, un outil innovant et personnalisé

 

ImPEC est un dispositif qui accompagne des personnes en rupture de parcours vers un projet de formation. Corine Lefèvre, conseillère entreprise à l’agence Pôle emploi d’Avranches, nous présente plus en détail ce projet innovant : « c’est avant tout, apporter un socle de formation théorique et commun pour mieux armer les futurs salariés et permettre aux employeurs de ce secteur de sécuriser leurs recrutements. La force du projet ImPEC’ est de construire un groupe en mélangeant tous les métiers de la santé et de faire découvrir tous les champs des possibles aux stagiaires ».  

 

Le projet consiste à construire une formation collective de savoirs de base pour le compte de plusieurs employeurs sur un secteur géographique rapproché : savoirs être, posture professionnelle, compétences transversales tout en s’appuyant sur l’acquisition des savoir-faire techniques dans les établissements. Chaque stagiaire de la formation est par ailleurs recruté en contrat PEC de 12 mois au sein d’une structure de santé.  Une formule plébiscitée par les stagiaires de la formation pour qui « se retrouver en groupe leur permet d’avoir des échanges entre pairs et avoir un autre regard sur leur activité ». Ils se sentent « plus forts », ont créé un esprit de groupe et pour certains sont sortis de leur isolement. 

 

Laurent Debieu, directeur adjoint de la résidence Le Tertre à Juvigny, en témoigne : « c’est un superbe outil dédié à la découverte de nos métiers pour créer une envie de se qualifier. L’indicateur de réussite est l’intégration de ces professionnels dans nos établissements une fois formés ! » 

 

Ouvrir le champ des possibles avec le dispositif PEC (Parcours Emploi compétences)

« Sensibiliser, entraîner les employeurs vers l’idée qu’il faut qualifier les personnes pour recruter », Corine lefèvre accompagne dans ce sens les entreprises du secteur de la santé pour trouver ensemble une « solution innovante, claire et limpide ». Face à une population peu qualifiée dite PIC (demandeurs d’emploi niveau BAC et infra-BAC), la formation via le PEC est apparue comme un levier incontournable. 

 

Les bénéfices de cette formule PEC sont multiples : pour l’employeur cela lui permet de former ses salariés tout en obtenant une aide financière de l’État. Il crée également un lien avec le salarié et le tuteur. Pour la personne en recherche d’emploi, le PEC permet de stabiliser sa situation professionnelle et de découvrir de nouvelles opportunités d’emploi tout en affinant son projet professionnel. 

 

L’objectif principal d’ImPEC’ est bien l’insertion durable dans l’emploi au sein des structures participantes des secteurs du grand âge et du handicap. Une solution gagnant / gagnant pour les employeurs qui fidélisent leurs futurs salariés et améliorent l’image de leurs métiers et pour les personnes en recherche d’emploi qui découvrent des métiers et bénéficient d’une formation concrète doublée d’une expérience professionnelle. 

 

Ainsi, les futurs salariés sont « plus armés car ils se confrontent pendant 12 mois à la réalité du métier, cela sécurise également une entrée en formation qualifiante à la suite du PEC ». Se dire « je veux faire ce métier là et je m’engage, ça c’est la force du PEC ! » comme le souligne Corine Lefèvre.

Le dispositif ImPEC’ est porté avec énergie et conviction par Sonia Prou, directrice de l’agence Pôle emploi d’Avranches, et par Corine Lefèvre pour qui c’est « une super action à laquelle je crois. Un beau projet à réitérer sur de nouveaux secteurs d’activité et qui ne pourra voir le jour qu’avec la synergie des Services de l’emploi et des partenaires».

Jeudi 16 décembre 2021 tagNormandie
Derniers communiqués
Voir toutes les actualités