• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Mardi 5 octobre 2021 tagCentre-Val de Loire

La formation des demandeurs d’emploi, une priorité pour Pôle emploi Centre – Val de Loire

Édito de Virginie COPPENS MENAGER 

 

Mesdames et Messieurs,

Chers partenaires,

Pôle emploi travaille quotidiennement avec les acteurs du développement économique, les branches professionnelles et les entreprises pour étudier les évolutions du marché. Selon la dernière enquête BMO (à découvrir ou redécouvrir en cliquant ici), la rentrée de septembre sera dynamique en matière de recrutement avec 82 216 intentions d’embauche en 2021 soit 3,7% de plus qu’en 2019. 


Une partie de ces recrutements (52,5%) est jugée difficile par les entreprises, faute de candidats opérationnels immédiatement. La réponse la plus adaptée pour y répondre ? La formation ! Les entreprises elles-mêmes la plébiscitent pour faciliter leurs recrutements. Formidable levier pour l’emploi, elle offre une solution aux entreprises en recherche de compétences spécifiques et favorise le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi dans des filières d’avenir.


Pôle emploi Centre-val de Loire procure conseils et accompagnements adaptés à chaque situation de recrutement grâce notamment :

Ainsi Pôle emploi, aux côtés du Conseil régional, finance directement plus de 9000 places, avec une volonté forte de mettre en œuvre les AFPR et POEI, qui permet à 80% des demandeurs d’emploi qui en ont bénéficié d’accéder à un emploi 6 mois après la formation.


Je vous invite à découvrir quelques-unes de nos belles collaborations dans cette newsletter qui concrétisent notre ambition : accélérer les recrutements des entreprises et accompagner les demandeurs d’emploi vers un emploi durable.


Bonne lecture, bien à vous,
Virginie COPPENS MENAGER
Directrice régionale Centre-Val de Loire de Pôle emploi


1. Partenariat et formation


Pôle emploi a signé une convention avec le Conseil régional sur la formation professionnelle des demandeurs d’emploi pour accompagner le plan de relance 2021-2022. L’objectif de cet accord entre le Conseil régional et Pôle emploi est de répondre ensemble, dans la co-construction, aux impacts de la crise Covid 19. 

La Région et Pôle emploi travaillent depuis de nombreuses années en concertation mais la période sans précédent impose une collaboration renforcée autour de 4 axes :

  • favoriser l’emploi durable de tous les jeunes de 16 à 25 ans 

  • accompagner les acteurs de l’orientation pour favoriser la prise en charge des publics isolés ou sans perspectives professionnelles

  • répondre de façon plus qualitative et quantitative au besoin de compétences des entreprises

  • agir de plus en plus de façon partenariale et au plus près des territoires



 Signature de la Convention avec Virginie COPPENS MENAGER, Directrice de Pôle emploi Centre-Val de Loire et François BONNEAU, Président de la Région Centre-Val de Loire                 



Pour ce faire, la convention acte la mise en œuvre d’actions nouvelles et rénovées, au plus près des besoins des territoires, dans une démarche de « test and learn », approche agile reconnue pour faciliter la mise en action rapide et permettre de tirer les enseignements des pilotes avant généralisation.

Cette convention prévoit, en plus d’une dizaine d’actions concrètes, telles que « partager le contexte économique », « anticiper les besoins liés aux évolutions » ou « communiquer sur le taux de retour à l’emploi suite à une formation », 5 actions à expérimenter sur les territoires. Elles visent notamment à : 

  • construire avec l’ensemble des financeurs une offre de formation accessible à tous et mieux articulée (contenu, calendrier)

  • accompagner les organismes de formation pour positionner les stagiaires en acteurs de leur retour à l’emploi pendant la formation (en mettant en visibilité leurs compétences acquises)

  • agir pour mobiliser les entreprises avant, pendant et en fin de formation


Au cours du séminaire de lancement de la convention en mars dernier, chaque département a partagé son diagnostic et ses besoins, puis s’est porté volontaire sur une ou plusieurs expérimentations apportant une réponse aux problématiques territoriales. 

Un point d’étape régulier à 2 voix permet de capitaliser les avancées, essaimer les bonnes pratiques ou d’ajuster les plans d’actions, l’objectif in fine étant d’améliorer le retour à l’emploi.

                               

                                           Lire la vidéo sur la formation professionnelle


2. Innovation et formation


Pôle emploi est un acteur référent sur le marché du travail dont les travaux et études lui permettent d’en anticiper les évolutions en usant de réactivité et d'innovation pour répondre en proximité aux urgences économique et sociale de chaque territoire. 


Au constat des difficultés de recrutement dans les métiers du soin et de l’accompagnement à la personne, accentuées par la crise sanitaire, Pôle emploi a proposé des solutions pour renforcer l’attractivité et valoriser les carrières de ces métiers. La mise en place du projet « Mon emploi près de chez moi » en est un exemple. 

Conscient des problèmes de formation et de mobilité, le recrutement a été ciblé avant tout sur l’appétence des candidats pour le métier et sur une localisation à 15km maximum autour de l’EHPAD partenaire.


Les objectifs sont triples :

  • Favoriser le recrutement

    • offre d’emploi de proximité
    • parcours de professionnalisation coordonné

     

  • Fidéliser les nouveaux professionnels du soin et de l’accompagnement

    • développement du tutorat « employeur-partenaire »
    • démarche de Qualité de Vie au Travail
    • lutte contre l’emploi précaire

     

  • Professionnaliser 

    • Offre de formation-action dès la prise de poste

     





« Les Ehpad (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) ont des difficultés à recruter à cause de la pénurie de personnels qualifiés mais aussi car de trop nombreuses personnes ont une image déformée de ce genre d’établissement », explique Aude ALLOUARD, conseillère Pôle emploi à l’agence de Blois dans le Loir-et-Cher. D’où l’idée de travailler avec les Ehpad sur un concept de portes ouvertes, intitulé « Un emploi près de chez moi », afin qu’ils gagnent en attractivité.


« L’opération que nous avons organisée le 18 mai dernier s’inscrit dans le cadre d’un recrutement d’agents de soins et d’agents de service hôtelier et a bien fonctionné », explique Nathalie LABRUNIE, la directrice de l’EHPAD. Localisé dans le village de Châteauvieux, cet établissement, géré par l’association la Société philanthropique, compte 66 lits d’hébergement ainsi que des places d’hébergement temporaire. « Dix candidats ont été sélectionnés par les conseillers de Pôle emploi et  ont pu, lors de leur venue, échanger avec nos salariés qui ont décrit leurs métiers. D’autre part, les conseillers leur ont présenté les solutions qui s’offrent à eux en termes de contrat et de parcours, pour intégrer l’entreprise. » 


Suite à ce rendez-vous, une « période de mise en situation en milieu professionnel » (PMSMP) a été enclenchée dans la foulée. Le principe est d’accueillir un demandeur d'emploi, jeune, salarié en insertion ou travailleur handicapé, pendant une durée limitée, afin qu’il puisse se faire une idée concrète de ce que l’on attend de lui. « Et pour nous, de nous assurer qu’il répond à nos attentes. Je m’apprête à accueillir quatre candidats dans les semaines à venir, pour des périodes de sept à quinze jours. Si tout se passe bien, j’envisage d’embaucher en CDD ou en CDI. Et je sais déjà que pour une personne, ma proposition pourrait intervenir très vite car son profil m’intéresse beaucoup », précise Nathalie LABRUNIE.


« Pour faciliter ces recrutements, différents dispositifs sont mobilisables, compte tenu des profils. Le CIE Jeunes permet ainsi à une entreprise, qui recrute un jeune de moins de 26 ans ou un jeune reconnu travailleur handicapé jusqu’à l’âge de 30 ans inclus, de bénéficier d’une aide financière équivalente à 47 % du Smic. Autre exemple : la personne employée dans le cadre d’un parcours emploi compétences (PEC) bénéficie d’un accompagnement dédié et d’un accès facilité à la formation et à l’acquisition de compétences  », précise Aude ALLOUARD. 


Ayant fait la preuve de son efficacité, le dispositif « Un emploi près de chez moi » est en cours de déploiement sur tout le département.


3. L’offre de service de Pôle emploi


Pôle emploi propose des dispositifs d’aide aux employeurs qui ont pour objectif de former les demandeurs d’emploi avant une embauche afin d’acquérir les compétences nécessaires pour occuper l’emploi proposé.

Parmi ceux-ci, deux formations sont particulièrement plébiscitées par les demandeurs d’emploi et les employeurs : 

  • La Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle (POEI) : 

    • pour une embauche en CDI, en CDD ou contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage jusqu’à 12 mois
    • jusqu’à 400 heures de formation avant le début du contrat de travail
    • réalisée par un organisme de formation interne ou  externe à l’entreprise

     

  • L’Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR) : 

    • pour une embauche en CDD de 6 à 12 mois, un contrat de professionnalisation de moins de 12 mois, un contrat de travail temporaire jusqu’à 6 mois
    • jusqu’à 400 heures de formation avant le début du contrat de travail
    • réalisée soit en tutorat chez l’employeur soit par un organisme de formation interne ou  externe à l’entreprise

     

Pour en savoir plus sur ces dispositifs, cliquez ici



Sébastien BOSSON conseiller de l’agence Pôle emploi de Blois accompagne Moshin, jeune père célibataire de 24 ans dans sa recherche d’emploi. En parallèle, Violaine LUCAS, sa collègue en charge des entreprises, a connaissance d’un besoin en recrutement de l’entreprise Bermon, spécialisée dans la mécanique industrielle. A l’instar des années précédentes, le chef d’entreprise a évoqué avec elle sa recherche, ces échanges réguliers avaient d’ailleurs débouché sur 2 embauches en AFPR en 2020. 


Pour le poste recherché aucune offre n’a été mise en ligne, le professionnel s’intéressant plus à un profil avec un savoir être adéquat, un goût pour la polyvalence et curieux d’apprendre.
 Le besoin a alors été formalisé par Violaine, la promotion de profils a été lancée et Sébastien y a répondu en proposant le CV de Moshin.

 

Quelques jours d’échanges et de contacts auront suffi pour que Moshin passe l’entretien décisif. Violaine les a accompagnés en valorisant les aides et mesures possibles pour faciliter cette embauche et notamment le dispositif Emploi franc + qui a été enclenché du fait que le candidat habite dans une Zone de Quartier Prioritaire (QPV). L’alchimie ayant bien fonctionné entre le recruté et le recruteur, le poste qui relevait au départ du nettoyage des machines et de quelques livraisons éparses évolue sur de la maintenance de premier niveau. Une formation AFPR se décide alors rapidement  pour offrir toutes les clefs de la réussite au jeune papa pour en résulter sur la signature d’un CDI en ce début d’année 2021.


Dans l’Eure-et-Loire, comme ailleurs, le recrutement de chauffeurs poids lourds est réputé difficile. La société Sitrans, située à côté de Chartres, a l’habitude de travailler en synergie avec Pôle emploi pour dénicher ses nouvelles recrues.

En ce début d’année, elle a de nouveau fait appel aux services des experts de l’emploi pour embaucher 3 CDD. La course contre la montre commence alors avec la recherche de profils adéquats ayant une appétence pour le métier et acceptant les contraignants horaires. 
 

 

Les équipes de l’agence Pôle emploi de Champhol se hâtent pour contacter les 400 demandeurs d’emploi qui avaient envisagé le métier ainsi que 935 jeunes habitant le bassin chartrain qui pourraient se découvrir la vocation pour le monde du transport. 16 candidats sont repérés, ils sont alors briefés par Sandrine COUSSEMENT et Dominique MANIGHETTI sur les attendus de l’entreprise et la formation préparatoire au métier de chauffeur poids lourds. 12 candidats se présentent au job dating avec Mme LEBLOND, RH de Sitrans. La rencontre s’est parfaitement déroulée. Mme LEBLOND a été ravie des profils présentés et de la présélection effectuée proposant un panel de candidats motivés par le poste. De leur côté, les demandeurs d’emploi ont apprécié sa bienveillance et le déroulé de leur échange, chacun ayant ainsi pu se conforter dans son projet professionnel et sa volonté d’intégrer la société.

Entretiens et tests passés, ce sont 2 candidats, une femme et un homme, qui vont pouvoir intégrer la Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle (POEI) dans le centre de formation Couturier avant leur embauche définitive. 

Décidemment, chez Sitrans, les transports se conjuguent au féminin. Lors des précédentes remontées de profils réalisées par l’agence Pôle emploi ce sont 3 femmes qui avaient intégré l’entreprise.
Un troisième candidat s’est démarqué : il a 23 ans et habite un peu plus loin que les autres candidats. L’entreprise, convaincue du potentiel du candidat, décide d’aménager le recrutement en lui offrant un poste sur un autre site pour le rapprocher géographiquement même si c’est un autre type de diplôme qui y est attendu. Qu’à cela ne tienne, Sandrine COUSSEMENT cherche activement une possibilité pour que l’embauche puisse se conclure. Le jeune homme a donc intégré une formation de super poids lourds avec le centre de formation Aftral dans le cadre d’un DEFI (Développement de l’Emploi par des Formations Inclusives).



Mardi 5 octobre 2021 tagCentre-Val de Loire
Vidéos
  • Video 1 de 1
Derniers communiqués
  • Vendredi 11 mars 2022
    Pôle emploi Centre-Val de Loire innove pour recruter autrement via le sport [voir l'actualité]
  • Vendredi 11 mars 2022
    Une action très IN’ avec l’Equip’emploi et les Restos du coeur !  [voir l'actualité]
  • Vendredi 11 mars 2022
    Former pour féminiser les métiers de la sécurité [voir l'actualité]
  • Vendredi 11 mars 2022
    « Mes aides », un nouveau site de Pôle emploi en ligne depuis le 1er février [voir l'actualité]
  • Jeudi 16 décembre 2021
    Faire face aux difficultés de recrutement, une priorité pour Pôle emploi Centre – Val de Loire [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités