• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Mardi 5 octobre 2021 tagNormandie

Des formations « flash » pour faciliter l’accès à l’emploi aux métiers de l’aide à la personne

Face aux forts besoins en recrutement des métiers du grand âge, les équipes de Pôle emploi Normandie se sont mobilisées pour répondre de façon innovante à la question de la formation des futurs salariés. 

 En partenariat avec les acteurs de l’emploi à domicile (branches pro, organisme de formation, relais assistant de vie …), les agences Pôle emploi de Caen Fresnel et de Mondeville (14), ont lancé une expérimentation autour du métier « assistant(e) de vie dépendance » : proposer aux demandeurs d’emploi un parcours de formation court, mixant qualification et accompagnement individualisé.                          

Comment répondre aux besoins en recrutement urgents des métiers de l’aide à la personne ? La réponse est simple : en professionnalisant rapidement sur les métiers d’assistant(e) de vie, les personnes (sans emploi ou sans qualification) recherchant dans ce secteur. Cette expérimentation lancée avec le centre de formation Ipéria à 3 objectifs :

  • Offrir un accès à une formation « à la carte » 
  • Donner une appétence pour la formation 
  • Valider des blocs de formation de moins de 100H pour outiller les demandeurs d’emploi débutants sur le métier de l’aide à domicile

Une démarche de formation continue et à la carte

Les agences Pôle emploi de Caen Fresnel et de Mondeville ont porté ensemble cette expérimentation. Plus précisément, Céline Leullier (conseillère à l’agence Pôle emploi de Caen Fresnel) et Christophe Pitel (conseiller à l’agence Pôle emploi de Mondeville) ont œuvré « pour trouver des candidats avec ou sans expérience souhaitant se former sur les métiers de l’aide à la personne et les mettre en relation avec des entreprises du secteur lors d’un job dating au terme de la formation ». Ainsi, des demandeurs d’emploi de longue durée, bénéficiaires des minimas sociaux (8 stagiaires sur 11), inscrits sur les métiers de l’aide à la personne mais non formés ou non qualifiés, ont pu accéder à un cycle de formation court leur donnant accès à un emploi direct. 

Une modalité de formation plébiscitée par les stagiaires pour qui la formation a été « un excellent moyen de se former rapidement aux métiers de l’aide à la personne », une façon de « se professionnaliser à très court terme et qui permet de vite se projeter sur du concret » avec un très bon équilibre entre apports théoriques et pratiques professionnelles. 




La force du réseau local

En jouant sur la force du réseau partenarial local entre deux agences Pôle emploi, des entreprises du secteur et les branches pro, l’expérimentation est un succès. « Ça fonctionne, c’est une forme de formation qui plait aux gens et qui est facile à mettre en place », comme le souligne Alix Le Guyader, directrice de l’agence Pôle emploi Caen Fresnel. A la fin de la formation, un groupe solidaire s’est créé et Alix Le Guyader a  pu rencontrer « des stagiaires épanouis ». 


Une démarche de formation innovante sur des métiers porteurs, qui a également permis de rompre l’isolement de certains stagiaires et de démystifier l’accès à la formation. Grâce à cette formation « flash »,  11 personnes sont reparties soit avec des pistes concrètes d’emploi soit avec un emploi direct pour 5 d’entre eux. 9 stagiaires envisagent déjà de poursuivre leur qualification en ajoutant un 3e bloc de compétences à leur parcours. Lancée localement, l’idée s’est diffusée auprès de deux autres agences Pôle emploi de la région (Forges les Eaux et Alençon) avec autant de réussite.


Mardi 5 octobre 2021 tagNormandie
Derniers communiqués
Voir toutes les actualités