• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Mardi 5 octobre 2021 tagÎle-de-France

INTERVIEW « Avec Pôle emploi Ile-de-France, nous partageons des objectifs communs »

Agnès Domenech, déléguée régionale Atlas Ile-de-France (opérateur de compétences) nous parle des actions communes menées avec Pôle emploi Ile-de-France en faveur du développement des compétences des demandeurs d’emploi au regard des besoins des entreprises. 

Quelques mots sur Atlas ? 

Atlas est l’OPCO de 15 branches professionnelles des services financiers et du conseil, réparties en quatre grandes familles d'activité.

Il accompagne 40 000 entreprises en Ile-de-France majoritairement dans le domaine du conseil (bureaux d'études techniques ingénieurs et conseils, économistes de la construction, experts-comptables et commissaires aux comptes, géomètres experts, surveillance de la qualité de l’air)  mais aussi de l’assurance (agents généraux d'assurance, courtage d'assurance et de réassurance, sociétés d'assurances, sociétés d'assistance ), de La banque (banques, banque populaire, caisse d'épargne, crédit mutuel) et de la finance (marchés financiers, sociétés financières)

Notre mission est d’accompagner les entreprises dans leur développement en activant le levier emploi/formation, de la définition de leurs besoins de formation au soutien au recrutement (notamment en finançant l’alternance).

Avec la crise sanitaire, par exemple, nos entreprises et leurs salariés font  face à des mutations socio-économiques et techniques qui entrainent des bouleversements dans ces secteurs porteurs.

Les bureaux d’étude, par exemple, ont  des besoins de compétences importants dans le domaine du numérique. De même, les secteurs de la banque et de l’assurance connaissent des transformations métiers conséquentes avec le développement du numérique dans leurs métiers. C’est le cas du métier de chargé de clientèle qui, exercé en agence exclusivement, se développe aujourd’hui de manière dématérialisée (en ligne ou au téléphone). C’est la raison pour laquelle nos programmes de formation laissent une place de choix aux formations dans le numérique. 

On trouve aussi, des formations plus pointues comme celles de « Data analyst » et de Cybersécurité. 

Comment travaillez-vous à l’identification des besoins en compétences ? 

C’est le travail que réalisent les 30 conseillers en formation en lien direct et au quotidien avec leurs entreprises. 

Nous travaillons aussi avec l’ensemble des partenaires territoriaux, la Région Ile-de-France et Pôle emploi sur ces questions.  Nous avons, par exemple, participé au mois de juin, à des réunions, organisées par le Conseil régional dans le cadre de l’identification de leur offre de formation à destination des demandeurs d’emploi franciliens. Ces échanges, auxquels était associées les branches professionnelles  concernaient  les secteurs d’activité en lien avec le numérique et les activités financières et administratives.

Quelles sont les actions menées avec Pôle emploi Ile-de-France ? 

Pôle emploi Ile-de-France est un partenaire de longue date. Nous travaillons conjointement sur trois dispositifs de formation : la POEC (préparation opérationnelle à l’emploi collective), la POEI (préparation opérationnelle à l’emploi individuelle) et la POEI expérimentale « tiers de confiance ». L’objectif est de faire matcher les besoins en emploi des entreprises et la demande d’emploi des agences Pôle emploi sur le territoire. 

Pour la partie POEC, nous présentons à Pôle emploi une programmation semestrielle qui repose sur les besoins de formation recensés par les branches professionnelles et les entreprises. Puis Atlas choisit les prestataires de formation par appel d’offre. Bien sûr, cette programmation fait l’objet d’ajustements au fil de l’eau. 


Vous avez évoqué votre participation à une expérimentation avec Pôle emploi sous le nom de POEI Tiers de confiance, de quoi s’agit-il ? 

L’expérimentation POEI tiers de confiance permet à l’OPCO qui a identifié le besoin de formation en vue d’une embauche, d’avoir la main sur l’ensemble du dispositif. Pôle emploi Ile-de-France nous délègue l’accord et nous dédie un budget pour gérer de bout en bout toute la partie administrative. Ce qui permet plus de rapidité dans la réponse apportée aux entreprises,  un seul interlocuteur mais aussi un accompagnement plus individuel de la formation en lien avec les besoins emploi. Enfin, je pense que cette expérimentation nous permet aussi de toucher des entreprises de petite taille qui ne connaissent pas toujours les dispositifs de formation des demandeurs d’emploi.  Avec Pôle emploi Ile-de-France, nous partageons des objectifs communs, l’intérêt à identifier des besoins et à inscrire les emplois dans la durée. 


Mardi 5 octobre 2021 tagÎle-de-France
Derniers communiqués
  • Mardi 5 octobre 2021
    LA FORMATION DES DEMANDEURS D’EMPLOI, UNE PRIORITE DE POLE EMPLOI ILE DE FRANCE [voir l'actualité]
  • Mardi 5 octobre 2021
    « Métiers en tension, les actions de Pôle emploi Ile-de-France [voir l'actualité]
  • Mardi 5 octobre 2021
    Village numérique, le rendez-vous virtuel de la rentrée [voir l'actualité]
  • Lundi 28 juin 2021
    LEVER LES FREINS A L’EMPLOI, UNE PRIORITE DE POLE EMPLOI ILE DE FRANCE [voir l'actualité]
  • Lundi 28 juin 2021
    « Je me forme en Ile-de-France », l’événement formation de Pôle emploi Ile-de-France [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités