• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Lundi 28 juin 2021 tagFocus sur..., tagNouvelle-Aquitaine

L’Assurance Maladie et Pôle emploi collaborent pour lutter contre le renoncement aux soins et lever les freins au retour à l’emploi dus à une santé dégradée

Une période de chômage peut provoquer une dégradation de la santé physique et psychique et installer, en l’absence de soins, la personne dans un chômage de longue durée. 

 

Un lien causal inverse est également observé : une situation de santé dégradée augmente le risque de chômage et d’éloignement du marché du travail. 

 

Déjà avant COVID, parmi les 80 000 demandeurs d’emploi néo aquitains qui déclaraient être confrontés à des freins « périphériques » au retour à l’emploi, 43% d’entre eux citaient un problème de santé. 



C’est le 1er frein apparent
 et nous savons qu’avec la crise actuelle, certaines situations, notamment celles des personnes les plus fragiles, ont pu se dégrader.

 

Dans ce contexte, il est fondamental d’agir collectivement pour éviter le non recours aux soins des personnes privées d’emploi.

 

Forts de ces constats, Thomas Fatôme, directeur général de la Caisse National de l’Assurance Maladie et Jean Bassères, directeur général de Pôle emploi ont signé une convention nationale le 7 décembre 2020.

 

Sur le territoire néo-aquitain, les CPAM (Caisses Primaires d’Assurance Maladie), la CARSAT Aquitaine, la CARSAT Centre Ouest (Caisses d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail) et Pôle emploi Nouvelle-Aquitaine s’engagent à  travailler conjointement à :

 

  • Améliorer l’information des demandeurs d’emploi sur l’accès aux droits, à la prévention, aux soins et à la santé et éviter les ruptures d’indemnisation ou éventuels trop perçus en cas d’arrêt pour maladie,
  • Faciliter l’orientation des demandeurs d’emploi en situation de fragilité ou précarité vers les dispositifs de l’assurance maladie particulièrement les bénéficiaires de minima sociaux ou DELD, sans droits ouverts, sans suivi médical, sans complémentaire santé, perdus dans les démarches à réaliser,
  • Fluidifier et sécuriser le parcours des assurés en risque de désinsertion professionnelle qui encourent un licenciement pour inaptitude en absence de solutions de reclassement.
  •  Collaborer sur les sujets communs locaux dans une logique de co-construction.
En Nouvelle-Aquitaine l’engagement est pris : les accords locaux en cours de signature entre les CPAM, les CARSAT et Pôle emploi, répondront à de réels besoins opérationnels, contextualisés et permettront  d’accompagner les demandeurs d’emploi qui en ont le plus besoin afin de lever les freins à l’emploi liés à la santé.  

 

 

 

 
Lundi 28 juin 2021 tagFocus sur..., tagNouvelle-Aquitaine
Sur le même sujet
  • Vendredi 11 mars 2022
    Faire des valeurs du sport un véritable levier pour l’emploi en Nouvelle Aquitaine [voir l'actualité]
  • Jeudi 16 décembre 2021
    FAIRE FACE AUX DIFFICULTES DE RECRUTEMENT, UNE PRIORITE DE POLE EMPLOI NOUVELLE-AQUITAINE [voir l'actualité]
  • Mardi 5 octobre 2021
    LA FORMATION DES DEMANDEURS D’EMPLOI, UNE PRIORITE DE POLE EMPLOI NOUVELLE-AQUITAINE [voir l'actualité]
  • Lundi 28 juin 2021
    LEVER LES FREINS A L’EMPLOI, UNE PRIORITE DE POLE EMPLOI NOUVELLE-AQUITAINE [voir l'actualité]
  • Vendredi 12 mars 2021
    L'emploi des jeunes, une priorité en Nouvelle-Aquitaine [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités