• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Vendredi 12 mars 2021 tagFocus sur..., tagNormandie

Reprendre confiance en soi : l’histoire d’un jeune à Avranches

Pour aider les 750 000 jeunes arrivés sur le marché du travail en septembre 2020 mais aussi ceux qui sont aujourd’hui sans activité ou formation, le plan #1jeune1solution a pour objectif de ne laisser personne sur le bord de la route.
Il vise à offrir une solution à chaque jeune en mobilisant un ensemble de leviers : aides à l’embauche, formations, accompagnements, aides financières aux jeunes en difficulté afin de répondre à toutes les situations. 


 Pôle emploi inscrit durablement, au-delà de son offre de service de droit commun, ses méthodes d’accompagnement intensif en direction des jeunes les plus éloignés de l’emploi. Une attention particulière est portée aux jeunes en difficulté d’intégration au marché du travail dont les jeunes « NEET » (Neither in Employment nor in education or training - Ni en emploi, ni en formation initiale ou continue).

Ainsi, dans chaque agence Pôle emploi cet accompagnement est réalisé par des conseillers dédiés. Suivons le parcours de l’un de ces jeunes, accompagné par Virginie Romuald-Marchis, psychologue du travail à Pôle emploi Avranches. 


Un jeune homme accompagné de sa mère s’est présenté à l’accueil de l’agence «demander de l’aide à Pôle emploi ».

Après un premier entretien, Virginie se retrouve face une personne très introvertie qui ne sait pas où aller, vers quel métier se diriger, ni comment se sortir de sa situation de blocage. 

Au fil des rencontres, un lien se fait et un gros travail sur le projet professionnel avec une mise en avant de ses atouts est réalisé, son double profil scientifique et artistique est un atout. 

Suite à des tests, ressortent les métiers de l’Industrie (« être seul sur une machine, sans trop de contact »). Avec l’appui d’un conseiller entreprise, une période d’immersion est recherchée afin de confirmer le projet professionnel. 

Un réel  challenge pour ce jeune que de se présenter seul dans une entreprise, découvrir et échanger avec les salariés… Il découvre un monde bruyant qui ne lui va pas mais, il a franchi un cap ! Petit à petit, plusieurs freins psychologiques sont levés et ce jeune devient mobile dans sa tête. D’autres métiers sont envisagés, horlogerie, prothésiste dentaire. Des métiers qui correspondent totalement à son profil, scientifique, manuel, précis et qui évolue de plus en plus vers le numérique et cela l’intéresse !

Nouveau contact avec un employeur, une matinée d’observation, un test de modelage d’un personnage en cire et à la clé une nouvelle période d’immersion. Au terme de ce parcours, une action de formation préalable au recrutement avec Pôle emploi serait envisageable pour former ce jeune au métier de prothésiste dentaire.

Grâce au coaching de la psychologue du travail, ce jeune demandeur d’emploi a su reprendre confiance en lui et dépasser ses blocages (contacter de lui-même un employeur). « Une démarche qu’il n’aurait jamais pu réaliser au départ de notre accompagnement » (Virginie Romuald-Marchis). 


Vendredi 12 mars 2021 tagFocus sur..., tagNormandie
Sur le même sujet
  • Vendredi 11 mars 2022
    Pôle emploi Normandie innove pour recruter autrement via le sport [voir l'actualité]
  • Jeudi 16 décembre 2021
    FAIRE FACE AUX DIFFICULTES DE RECRUTEMENT, UNE PRIORITE POUR POLE EMPLOI NORMANDIE [voir l'actualité]
  • Mardi 5 octobre 2021
    LA FORMATION DES DEMANDEURS D’EMPLOI, UNE PRIORITE POUR POLE EMPLOI NORMANDIE [voir l'actualité]
  • Lundi 28 juin 2021
    LEVER LES FREINS A L’EMPLOI, UNE PRIORITE POUR POLE EMPLOI NORMANDIE [voir l'actualité]
  • Vendredi 12 mars 2021
    L’EMPLOI DES JEUNES, UNE PRIORITÉ EN NORMANDIE [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités