• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Vendredi 12 mars 2021 tagFocus sur..., tagGrand Est

RECRUTER POUR LE SECTEUR DE LA SANTÉ : PÔLE EMPLOI ET LA MISSION LOCALE FONT FRONT COMMUN À CHAUMONT


 

La Mission locale et Pôle emploi Chaumont ont organisé fin 2020 un webinaire pour présenter les métiers d'ASH (agent des services hospitaliers), d’aide-soignant et d’infirmier, aux personnes en recherche d’emploi ou en reconversion professionnelle : la parole à deux professionnelles.

 «L’année 2020 nous a incité à travailler sous d’autres formes pour promouvoir certains métiers. Avec la pandémie que nous traversons, l’univers des soignants était une évidence», explique Nicolas Merle, directeur de la Mission locale. «Notre mission est de montrer la réalité et les besoins de notre territoire tout en accompagnant les personnes en recherche d’emploi. Dans ces métiers du milieu de la santé, il y a ce qu’on appelle des “besoins immédiats” qu’il ne faut pas négliger», rajoute Emmanuel Jacob, directeur du pôle emploi de Chaumont. «Nous travaillons sur l’après-crise avec les métiers du bâtiment et de l’hôtellerie-restauration. Nous n’avons pas attendu pour nous mettre en ordre de marche. Nous avions déjà la confiance des entreprises et des recruteurs», poursuit-il.

Au rang des employeurs, Karine Matry, directrice de l’Ehpad l’Osier Pourpre, et Bernadette Georgin, directrice adjointe de l’IFSI/IFAS (Institut de formation en soins infirmiers et d'aides-soignants), présentent les métiers qui recrutent dans leurs établissements à Chaumont. «Ces interventions sont très “pratico-pratiques”. Nous montrons une vidéo de présentation de l’Ehpad de Châteauvillain, le Mail, afin de révéler l’envers du décor. Nous nous adressons aussi à l’Education nationale afin qu’elle diffuse cette vidéo dans les classes pour toucher le public scolaire», complète Karine Riner, responsable de l’Espace métier à la Mission locale. Karine Matry a insisté sur le savoir être, un élément déterminant selon elle. «Le personnel intervient auprès de personnes qui sont très dépendantes dans leur chambre qui est leur lieu de vie privée, le cœur de leur intimité. Le personnel doit faire cela avec humanité, empathie et professionnalisme. Il doit s’adapter à chaque cas, à chaque personnalité». 

75% des sortants de formation accèdent à un emploi

«Il n’y a plus de concours pour devenir infirmier ou aide-soignant. Tout se fait sur dossier à présent. Ce sont l’envie, la motivation, la vocation et l’humain qui priment. Nous accompagnons tous nos jeunes dans la préparation de leur dossier», explique Nicolas Merle.


Vendredi 12 mars 2021 tagFocus sur..., tagGrand Est
Sur le même sujet
  • Vendredi 11 mars 2022
    Faire des valeurs du sport un véritable levier pour l’emploi en Grand-Est [voir l'actualité]
  • Jeudi 16 décembre 2021
    FAIRE FACE AUX DIFFICULTES DE RECRUTEMENT, UNE PRIORITE EN GRAND-EST [voir l'actualité]
  • Mardi 5 octobre 2021
    LA FORMATION DES DEMANDEURS D’EMPLOI, UNE PRIORITE EN GRAND-EST [voir l'actualité]
  • Lundi 28 juin 2021
    LEVER LES FREINS SOCIAUX A L’EMPLOI, UNE PRIORITE EN GRAND-EST [voir l'actualité]
  • Vendredi 12 mars 2021
    L’EMPLOI DES JEUNES, UNE PRIORITE EN GRAND-EST [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités