• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Vendredi 11 décembre 2020 tagFocus sur..., tagÎle-de-France

Plan « 1 jeune, 1 solution », les acteurs locaux associés


Afin de mettre en œuvre le plan gouvernemental « 1 jeune, 1 solution » au niveau de chaque territoire, Pôle emploi a créé un booster, une méthode originale pour construire ensemble un diagnostic et des réponses à imaginer avec ses partenaires. Retour sur une réunion « booster » organisée le 22 octobre 2020 par le Pôle emploi de Seine-Saint-Denis Ouest en lien avec l’EPT Plaine commune.   


Interview croisée


Caroline Rubio, directrice territoriale déléguée Pôle emploi Seine-Saint-Denis ouest et Vanessa Rivière, chargée de recrutement au sein du GEIQ (groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification) Ile-de-France reviennent sur le déroulement de la réunion du 22 octobre 2020. Elles présentent aussi les apports de la démarche initiée pour favoriser la relance économique et porter le plan « 1 jeune, 1 solution » sur nos territoires. 

   

 

En quoi consiste la démarche « Booster jeunes » ? 

Caroline Rubio : Il s’agit d’un produit conçu par Pôle emploi qui prévoit d’associer nos partenaires au diagnostic sur la situation des jeunes et leurs besoins sur un territoire et de construire ensemble des solutions adaptées. Plusieurs séquences sont prévues, certaines internes à Pôle emploi et d’autres associant les partenaires notamment pour co-construire des actions sur les territoires. La démarche repose sur les exercices qui mobilisent l’intelligence collective. Nous avons donc organisé cette réunion « booster » avec l’EPT Plaine Commune. Il me parait important d’échanger nos regards sur la situation des jeunes et sur les besoins des entreprises. C’est la raison pour laquelle nous avons convié nos partenaires, Missions Locales, Convergences, le service jeunes de la Mairie de la Courneuve, MozaiK RH, des groupements d’employeurs comme le GEIQ d’Ile-de-France. Nous avons aussi réuni un représentant de chaque agence de Pôle emploi du territoire.   


Pourquoi participez-vous à cette démarche ? 

Vanessa Rivière : J’ai répondu favorablement à l’invitation de Pôle emploi qui souhaitait avoir un regard utilisateurs employeur. Je suis chargée de recrutement au sein du GEIQ (groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification) Ile-de-France qui regroupe 200 adhérents issus du bâtiment et des travaux publics. Mon rôle est de trouver les bons candidats en réponse aux besoins des entreprises. Nous mobilisons des dispositifs comme le contrat d’apprentissage et de professionnalisation et réalisons un accompagnement des jeunes pour lever les freins à l’emploi.  


Quels ont été les principaux constats sur les publics jeunes et sur les besoins des entreprises ?  

Vanessa Rivière : Lors de cette réunion, j’ai participé à un groupe de travail sur les profils de jeunes en situation de handicap et nous avons justement conclu à la nécessité de travailler à lever ensemble les freins périphériques à l’emploi. L’objectif était de mettre en commun les connaissances et expertise de chaque partenaire.

Caroline Rubio : Nous avons identifié qu’il était nécessaire, au niveau du territoire, d’affiner notre connaissance du public jeune et le partenariat local pour aller plus loin ensemble. Cela passe notamment par une meilleure connaissance de nos offres de services respectives et un travail pour rendre nos offres de service plus lisibles encore pour les demandeurs d’emploi et les recruteurs. Les besoins des entreprises ont aussi pu être pris en compte notamment grâce à la présence du GEIQ. Il y a nécessité de sécuriser les savoirs de base et les savoirs-être. Ensuite les entreprises sont prêtes à mobiliser, grâce à notre appui, des dispositifs de formation comme la POE (préparation opérationnelle à l’emploi). Dans le secteur du bâtiment, par exemple, il y a une telle diversité de métiers qu’il faut aider le jeune à mieux connaitre ces métiers et à s’y projeter. Plusieurs actions ont été développées, avec Plaine Commune, pour permettre à des demandeurs d’emploi de découvrir, par exemple, le métier de tunnelier. Ceci dans le cadre de visites sur des chantiers du Grand Paris. L’enjeu du plan «  jeune, 1 solution » est, pour nous, de mieux accompagner le public jeune pour qu’ils bénéficient de ces opportunités d’emploi.   

La réunion du 22 octobre était une première étape pour avancer ensemble, avec nos partenaires, de façon plus construite et intégrée. 


Vendredi 11 décembre 2020 tagFocus sur..., tagÎle-de-France
Sur le même sujet
  • Mardi 5 octobre 2021
    LA FORMATION DES DEMANDEURS D’EMPLOI, UNE PRIORITE DE POLE EMPLOI ILE DE FRANCE [voir l'actualité]
  • Lundi 28 juin 2021
    LEVER LES FREINS A L’EMPLOI, UNE PRIORITE DE POLE EMPLOI ILE DE FRANCE [voir l'actualité]
  • Vendredi 12 mars 2021
    L'EMPLOI DES JEUNES, UNE PRIORITE EN ILE-DE-FRANCE [voir l'actualité]
  • Vendredi 11 décembre 2020
    Pôle emploi, partenaire des entreprises pour accompagner la relance [voir l'actualité]
  • Vendredi 25 septembre 2020
    Au service de l'emploi local, notre partenariat avec les communes et les intercommunalités [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités