• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Vendredi 27 septembre 2019 tagFocus sur..., tagOccitanie

Témoignage d’Isabelle Chatry, Directrice de l’Association Intermédiaire Interrelais et Présidente du Coorace Occitanie

Isabelle Chatry au titre de son Association dirige une structure de 160 salariés depuis 2001. Sa structure est conventionnée par l’Etat et existe depuis 31 ans. Elle agit sur l’insertion pour les publics relevant de l’Insertion par l’Activité Economique : les personnes en Chômage Longue Durée et les bénéficiaires de minimas sociaux. Elle travaille pour se faire avec 150 clients professionnels, entreprises et collectivités dont les mairies de Toulouse, de Blagnac et le conseil départemental de la Haute-Garonne.

« L’objectif poursuivi est bien de régler les problématiques socio-professionnelles en parallèle de l’activation du retour à l’emploi de la personne grâce à la définition d’un vrai projet professionnel et à la formation sur le lieu de travail qui permet de faciliter l’acquisition du métier.

L’association permet à 150 personnes de travailler chaque année, une personne travaille en moyenne 8 à 9 mois avec environ 400 heures de travail par an, afin de donner une vraie expérience, valorisable ensuite sur le marché du travail « classique».

Les activités confiées ne nécessitent pas ou peu de qualifications et relèvent des domaines suivants : nettoyage, hôtellerie-restauration, manutention, archivage, espaces verts, les services à la personne. Notre association possède une double certification Cèdre et Iso 9001. »


En parallèle, en sa qualité de Présidente de sa fédération professionnelle, elle s’engage pour la valorisation de l’Economie Sociale et Solidaire.

« En Occitanie, Coorace regroupe 49 structures d'insertion par l'activité économique, avec pour objectif de valoriser les actions conduites par ses adhérents.

Qui sont-ils ? Les Associations Intermédiaires (AI), les Entreprises Temporaires de Travail dans l’Insertion (ETTI), les entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire, Proxim Service, les organisations de services à la personne, les Entreprises d’Insertion (EI).

Nous avons trois axes de développement : agir avec les personnes, dans les territoires et dans la société.
Il s’agit de développer les droits, les capacités, tout en sécurisant le parcours professionnel de la personne, de créer des emplois tout en contribuant à l’activité économique du territoire, de nous assurer que l’emploi est une responsabilité partagée. »


Son expérience et sa collaboration avec Pôle emploi permettent de qualifier les enjeux de l’Insertion par l’Activité Économique.

« Une personne sans travail n’a pas forcément de vie sociale. L’insertion professionnelle est donc un vrai enjeu, on peut aussi au travers la mise en place d’une activité économique pour la personne lutter contre la fracture numérique. 80% des personnes ne sont pas véhiculées, nous travaillons aussi sur les modalités d’achat d’un moyen de transport, mais aussi sur l’apprentissage des transports en commun.



Atelier d’alphabétisation

 
Notre action permet aussi de jouer sur la dignité des personnes, car à la perte d’un travail, d’une activité s’associe souvent une perte de confiance, la reprise d’activité redonne aux personnes une utilité, une place dans la société, même si cette dernière peut être à plusieurs vitesses.

Avec Pôle emploi, nous avons une convention, les conseillers des agences de La Plaine et de Blagnac avec qui nous travaillons en étroite collaboration nous orientent des publics. De notre côté, si nous avons des offres d’emploi non pourvues, nous contactons l’équipe Pôle emploi qui recherche des personnes susceptibles d’intervenir et de répondre ainsi aux besoins exprimés. Nous travaillons conjointement à la connaissance des territoires, et utilisons aussi les études produites par Pôle emploi.

Sur le champ de la formation également, nous avons récemment travaillé avec l’Agefos sur le métier d’Agent Polyvalent de la restauration…

Nous collaborons aussi avec les MJC, les Maisons de l’Emploi et tous les acteurs de l’emploi et la formation au bénéfice des publics visant la réinsertion et étant en capacité de travailler. Pour les plus en difficultés, nous les réorientons vers les structures adaptées. »


Vendredi 27 septembre 2019 tagFocus sur..., tagOccitanie
Sur le même sujet
  • Jeudi 16 décembre 2021
    Faire face aux difficultés de recrutement, une priorité de Pôle emploi Occitanie [voir l'actualité]
  • Mardi 5 octobre 2021
    La formation des demandeurs d’emploi, une priorité de Pôle emploi Occitanie [voir l'actualité]
  • Lundi 28 juin 2021
    Tous mobilisés pour lever les freins sociaux à l’emploi…. [voir l'actualité]
  • Vendredi 12 mars 2021
    L’emploi des jeunes, une priorité pour Pôle emploi Occitanie [voir l'actualité]
  • Vendredi 11 décembre 2020
    Tous les acteurs Occitans sont #tousmobilisés [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités