• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Vendredi 19 juin 2020 tagFocus sur..., tagPays de la Loire

Les conseillers « accompagnement global » : Le but, les rassurer à tout prix !

Après l’annonce du confinement, Julie Dubois le confesse : « j’ai eu peur pour les demandeurs d’emploi qui sont dans mon portefeuille ». Julie est conseillère en accompagnement global  à l’agence de Nantes Haluchère, c’est-à-dire qu’elle accompagne au quotidien des demandeurs d’emploi en grande précarité, cumulant difficultés sociales et freins périphériques à l’emploi. Mais elle a su répondre présente et les accompagner pendant ces deux mois. Aujourd’hui, un nouveau défi se pose à elle. 


Le dispositif « accompagnement global » est une modalité d’accompagnement des demandeurs d’emploi les plus fragilisés. Elle est une réponse de proximité, réalisée conjointement entre un conseiller Pôle emploi et les travailleurs sociaux des conseils départementaux. 

Les publics qui composent les portefeuilles des conseillers sont souvent confrontés à des difficultés sociales et professionnelles. Particulièrement intensif, l’accompagnement global a un impact positif sur le retour à l’emploi, conduisant à une augmentation de 27% du retour à l’emploi durable 6 mois après l’entrée dans le dispositif.

L’annonce du confinement a été vécue comme un vrai coup de massue pour Julie et une inquiétude grandissante vis-à-vis des demandeurs d’emploi qu’elle accompagne. Alors, très rapidement, elle a pris la décision de tous les contacter. Et la réalité a été moins dure que prévue. « Ils ont répondu présents, ils ont compris que c’était nécessaire. » Mais surtout, le fait de les contacter pour leur dire que Pôle emploi restait à leurs côtés dans cette période compliquée les a énormément rassurés. « Ils étaient contents que je les appelle ou leur envoie un message ».

La période d’actualisation a aussi été l’occasion de leur rappeler qu’ils devaient continuer à s’actualiser, tout en prenant des nouvelles et en maintenant le lien. Le but : les rassurer à tout prix « j’ai fait le choix d’intégrer des personnes dans mon portefeuille, pour ne pas les laisser seule. ». Tout ceci n’aura pas été possible sans le partenariat très fort avec le conseil départemental. « Je travaillais très bien avec les assistantes sociales auparavant, le confinement n’a fait que renforcer notre collaboration, les unes prenant le relais des autres, toujours dans l’intérêt du demandeur d’emploi. »

Aujourd’hui, avec le déconfinement de nouvelles inquiétudes apparaissent. Les offres d’emploi sont encore peu nombreuses, les freins périphériques à l’emploi encore très présents. Julie se veut optimiste « tant qu’on maintiendra un lien social, qu’on continuera à les accompagner, ils resteront mobilisés. Il ne faut pas lâcher ». Et pour preuve, certains de « ses » demandeurs d’emploi sont déjà sortis du dispositif. Une bonne nouvelle qui en entrainera d’autres !


Vendredi 19 juin 2020 tagFocus sur..., tagPays de la Loire
Sur le même sujet
  • Vendredi 25 septembre 2020
    Au service de l'emploi local, notre partenariat avec les communes et les intercommunalités [voir l'actualité]
  • Vendredi 19 juin 2020
    NOTRE MOBILISATION POUR ACCOMPAGNER LA RELANCE ÉCONOMIQUE EN PAYS DE LA LOIRE [voir l'actualité]
  • Vendredi 6 mars 2020
    LA RSE, AU CŒUR DES MISSIONS DE PÔLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE [voir l'actualité]
  • Vendredi 13 décembre 2019
    INNOVER POUR FACILITER LES RECRUTEMENTS [voir l'actualité]
  • Vendredi 27 septembre 2019
    L'IAE, UN LEVIER D’INSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités