• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Vendredi 27 septembre 2019 tagFocus sur..., tagÎle-de-France

Des étoiles et des femmes, la haute gastronomie au service de l’insertion

Julia Roye est cheffe de projet « Des étoiles et des femmes » au sein de l’association La Table de Cana, réseau de traiteurs qui développent l’insertion par le travail. 

Elle nous parle du projet « Des étoiles et des femmes » conçu pour des femmes des quartiers prioritaires ou sensibles. 


En quoi consiste le projet « Des étoiles et des femmes » ? 

C’est un projet porté par La Table de Cana sur une idée du chef Alain Ducasse. « Des étoiles et des femmes » a démarré à Marseille puis s’est déroulé à Montpellier, Nice et Bordeaux.  En 2018, il est arrivé en Ile-de-France. Ce projet vise à permettre  à des groupes de femmes  de passer un CAP de cuisine en alternance sur un an. La clé du projet est l’accompagnement mis en place pour lever les freins périphériques à l’emploi  (garde d’enfants, confiance en soi…). Nous développons les partenariats avec les acteurs locaux de l’emploi (associations, Pôle emploi, Missions Locales…). Ce projet répond à un triple constat : le fort taux de chômage des femmes dans les quartiers sensibles, la sous-représentation des femmes dans les métiers de la cuisine et la difficulté des entreprises du secteur à recruter. On favorise ainsi la mixité des métiers en cuisine tout en favorisant l’insertion de femmes éloignées de l’emploi. 


Quelles sont les réalisations et actualités du projet  en Ile-de-France ?  

Une première édition francilienne « Des étoiles et des femmes » s’est déroulée en 2018 sur le territoire de la «  boucle nord de Seine » qui comprend sept communes*. Dix femmes ont ainsi obtenu leur CAP en juin 2019 au Lycée René Auffray, un CAP réalisé en alternance. Cinq d’entre elles ont déjà un contrat de travail ou une promesse d’embauche. Ces femmes ont été accueillies au sein des brigades des établissements partenaires (Le Meurice, Plaza Athénée, Sofitel Paris, Elysée…). A l’issue de la formation, nous continuons à les suivre.    
Une nouvelle promotion démarre avec  treize femmes issues des 18 èmes, 19 èmes et 20ème arrondissements de Paris.  


Comment avez-vous fonctionné pour constituer ce groupe de femmes à Paris ? 

Nous avons travaillé avec l’agence Pôle emploi Paris 20 ème Piat sur le sourcing des candidates et co-animé des réunions d’informations avec les femmes intéressées. Le premier critère, c’est la motivation. Pas de lettre, pas de CV. Il y avait une première sélection en mathématiques et en français pour s’assurer de la maitrise des  prérequis pour obtenir un CAP. Lors de ces échanges avec les femmes, nous anticipons aussi l’accompagnement qu’on pourra leur apporter. L’originalité, sur Paris, est que nous cherchons à développer de nouvelles formes d’accompagnement  avec des activités sportives toujours en lien avec les acteurs locaux. De plus, cette année, une femme,  cheffe étoilée, Hélène Darroze, vient de rejoindre le projet  sur Paris. Un exemple précieux de parcours réussi pour ces femmes qui investissent un nouveau métier. 

*Asnières-sur-Seine, Gennevilliers, Clichy-la-Garenne, Colombes, Bois-Colombes, Argenteuil et Villeneuve-La-Garenne. 


Vendredi 27 septembre 2019 tagFocus sur..., tagÎle-de-France
Sur le même sujet
  • Vendredi 25 septembre 2020
    Au service de l'emploi local, notre partenariat avec les communes et les intercommunalités [voir l'actualité]
  • Vendredi 19 juin 2020
    NOTRE MOBILISATION POUR ACCOMPAGNER LA RELANCE ÉCONOMIQUE EN ILE DE FRANCE [voir l'actualité]
  • Vendredi 6 mars 2020
    La RSE, au cœur de la stratégie de Pôle emploi Ile-de-France [voir l'actualité]
  • Vendredi 13 décembre 2019
    RÉPONDRE AUX DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT, UN ENGAGEMENT AU QUOTIDIEN DE PÔLE EMPLOI ILE-DE-FRANCE [voir l'actualité]
  • Vendredi 27 septembre 2019
    L’IAE, UN LEVIER D’INSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités