• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Vendredi 8 mars 2019 tagFocus sur..., tagBretagne

UNE NOUVELLE AIDE POUR RECRUTER DES DEMANDEURS D’EMPLOI FRAICHEMENT FORMÉS AUX MÉTIERS DU NUMÉRIQUE !

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Le numérique concerne tous les secteurs et beaucoup de métiers. Les entreprises  connaissent les parts de marchés qu’elles pourraient perdre si elles ne prenaient pas la transformation numérique au plus vite. Pourtant certains clichés ont la vie dure.  C’est cher ! C’est compliqué ! Et si ce n’était plus tout à fait exact ?

GeneriqueBretagne.png

Témoignages 

A Saint-Aubin du Cormier près de Fougères, Caroline Lorphelin dirige Happy Fly, une jeune entreprise née de l'envie de faciliter l’accès à l'aviation légère de loisirs pour le grand public et d’apporter des solutions sur-mesure aux entreprises souhaitant réaliser un évènement autour de l'univers de l'aviation et du pilotage. 

Pour développer son activité, elle sait qu’elle a besoin de muscler sa communication numérique « mon site Internet e-commerce est la vitrine de mon entreprise, ma carte de visite sur le web, il doit refléter la mise en place de ma stratégie marketing et valoriser l’image de mon entreprise, c’est un des outils de communication qui contribue à faire décoller mon activité. » 

Elle commence donc à s’y mettre mais très rapidement fait le constat qu’elle n’y arrivera pas seule « Le numérique est essentiel pour le développement de mon entreprise, il exige cependant de plus en plus d’investissement et d’attention au quotidien et je manque de temps. »

A l’heure de Facebook, Twitter, Linkedin et Wordpress, il faut pouvoir mobiliser des compétences spécifiques qui ne s’improvisent pas. A la tête d’une jeune TPE, elle ne peut pas se permettre de faire appel à un prestataire, la solution passera donc par l’embauche. 

Côté candidat, pas de difficulté, elle a déjà repéré celle avec laquelle elle saura travailler en confiance en la personne de Bénédicte Chochois, qui connait bien son activité.  Ne reste plus que la question des compétences de Bénédicte à développer. Ce sera la nouvelle aide au projet d'inclusion de compétences numériques qui apportera la solution attendue

Comme le dit Caroline Lorphelin « Le grand avantage de cette aide, c’est qu’elle permet  d’accéder à des  formations longues jusqu’à  800h. Sans cela, il aurait fallu mobiliser plusieurs  formations, sur plusieurs moi,  pour permette à Bénédicte d’acquérir toutes les compétences nécessaires. Cela aurait été compliqué voire impossible»

 Et Bénédicte d’ajouter « Avec l’APICN, tout le monde est gagnant : l’entreprise gagne du temps, et moi des compétences et un emploi ! »

Bénédicte est entrée en formation au Greta de Rennes le 18 février.  Elle y apprend le webdesign, à développer des sites internet et à maitriser les outils associés. En juin 2019, elle sera en stage dans l’entreprise et pourra commencer à développer sa future activité. Titulaire d’un CAP bijouterie, elle sortira de la formation le 18 septembre prochain avec un titre professionnel de web designer de niveau Bac +2. Et signera son contrat chez HappyFly ! 


Bénédicte Chochois et Caroline Lorphelin signent la convention APICN qui les lient en présence de Caroline Lemenorel, conseillère dédiée aux entreprises au Pôle emploi de Fougères (35)

L’aide au projet d'inclusion de compétences numériques (APICN)

Dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences (PIC), Pôle emploi expérimente une aide au projet d'inclusion de compétences numériques (APICN). 

Cette expérimentation vise à accompagner et faciliter le recrutement par les employeurs de tous les secteurs, dès lors qu’ils cherchent à recruter sur un métier lié au numérique et s’engagent à embaucher le demandeur d’emploi formé à l’issue de sa formation.

Le recrutement envisagé doit être sous un contrat de 6 mois minimum (CDI possible). Un contrat de travail temporaire est également possible si les missions se déroulent durant au moins 6 mois au cours des 9 mois qui suivent la fin de la formation.

L’aide est strictement réservée aux demandeurs d’emploi sans le baccalauréat dont l’organisme de formation a validé la maîtrise des pré-requis nécessaires pour intégrer et suivre la formation. 

La durée maximale de ces formations est fixée à 800 h, avec une phase de formation en organisme de formation externe ou interne à l’entreprise. La phase de formation en  situation de travail chez le futur employeur est limitée à 200 h.

L'aide est accordée dans le cadre d'une convention APICN entre l'employeur et Pôle emploi. Elle est plafonnée à 5 €/h si une phase de formation en situation de travail est prévue et lorsque la formation est dispensée par un organisme de formation interne à l’entreprise ; 8 €/h lorsque la formation est réalisée par un organisme de formation externe.  




Vendredi 8 mars 2019 tagFocus sur..., tagBretagne
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 27 septembre 2019
    L’IAE, UN LEVIER D’INSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE [voir l'actualité]
  • Vendredi 14 juin 2019
    L’INNOVATION AU COEUR DE NOS SERVICES EN BRETAGNE [voir l'actualité]
  • Vendredi 7 décembre 2018
    RENAULT MOBILIZ ET POLE EMPLOI UNIS POUR FACILITER LA MOBILITÉ [voir l'actualité]
  • Vendredi 28 septembre 2018
    ADEDA POUR COMPENSER LE HANDICAP AUDITIF [voir l'actualité]
  • Vendredi 15 juin 2018
    L’ÉCONOMIE BLEUE MOBILISE EN BRETAGNE [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités