• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Vendredi 7 décembre 2018 tagFocus sur..., tagLa Réunion

FACILITER LA MOBILTE POUR QUELLE NE SOIT PLUS UN FREIN A L’EMPLOI

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

A La Réunion, Pôle emploi fait de la mobilité extra-insulaire un axe important de sa stratégie d’intervention….  

GeneriqueReunion.png


Edito de Michel Swieton, Directeur régional de Pôle emploi Réunion



« La mobilité extra-insulaire, levier de l’insertion professionnelle des jeunes de La Réunion.

Dans un contexte où le taux de chômage des jeunes est particulièrement élevé, la mobilité est une autre voie pour les demandeurs d’emploi qui souhaitent acquérir une expérience professionnelle qui favorise l’accès à un emploi durable.

En dépit d’un taux de croissance positif et des créations d’emploi, le territoire local ne suffit pas à absorber le nombre de jeunes qui arrivent chaque année sur le marché du travail.

Par ailleurs, pour répondre aux enjeux de qualifications auxquels La Réunion est confrontée, l’offre de formations en métropole ou ailleurs doit être accessible aux demandeurs d’emploi.

C’est pour cela que Pôle emploi Réunion a fait de la mobilité extra-insulaire un axe important de sa stratégie d’intervention en mobilisant des ressources, humaines et financières, dédiées.

Une équipe régionale de sept conseillers œuvrent quotidiennement en lien avec les agences de proximité et les Espaces Mobilité Internationale de Pôle emploi. En effet, un parcours de mobilité doit être réfléchi et accompagné à chaque étape clé pour en assurer sa réussite.

Des partenariats ont été noués avec les autres régions de métropole et avec les opérateurs de mobilité à La Réunion, CNARM et LADOM. »



Retour sur un parcours réussi, témoignage de Frédérico Canelas :

«Je suis très heureux d'être arrivé où je suis. C'est grâce à Pole emploi et tous les partenaires qui étaient là dès le début». 


A La Réunion, 160 000 personnes sont demandeuses d'emploi. Parfois ces personnes n'ont pas de qualification ou veulent se reconvertir. C'est à ce moment que Pôle emploi intervient. Les conseillers orientent les inscrits vers des formations. Dans certains cas, les apprenants doivent passer par le parcours mobilité afin donner un coup de fouet à leur carrière. C'est ce qui est arrivé à Frédérico Canelas. 


Frédérico Canelas a 43 ans et est originaire du Tampon. Il y a quatre mois, il découvre le parcours mobilité grâce sa conseillère Pôle emploi. «Avant, je travaillais dans une société de gestion de taxi et ambulance en métropole. Après, je suis revenu à La Réunion et je n'avais pas de travail. Je cherchais un boulot dans les métiers de bouche. C'est là que ma conseillère m'a trouvé une formation ce secteur». 

Ce rendez-vous pôle emploi a été un tournant dans la carrière de Frédérico, en 4 mois, sa vie a basculé. 

Le Tamponnais s'est par la suite rendu à une réunion d'information avec Vindémia et Opcalia. 60 personnes s'étaient rendues à ce point d'information. Puis les candidats ont dû passer une étape d'immersion, ce qui a permis de retenir 16 personnes. Au final, huit demandeurs d'emploi ont été choisis par les deux groupes, Frédérico en faisait partie. 

Enfin, Frédérico a dû «sauter la mer» pour aller se former au métier de boucher. Le réunionnais a suivi une formation de deux mois et demi à la Maison Familiale Rurale de Chambéry. Il s'agissait d'une formation alliant la théorie à la pratique durant laquelle il a pu visiter des abattoirs ou encore apprendre les normes d'hygiène et de sécurité. 
Durant les week-ends, Frédérico et les autres réunionnais n'étaient pas pour autant délaissés. En effet, l'école organisait des visites de la région. Les apprenants ont donc effectué leur période de formation dans de bonnes conditions. «On était nourri, logé, blanchi, c'était une très bonne opportunité pour évoluer» se souvient Frédérico. 

Après cette riche expérience de mobilité, Frédérico est rentré à La Réunion et l'aventure ne s'est pas terminée là pour le quadragénaire. Il vient de signer un contrat professionnel avec Vindémia et travaille en tant que boucher dans un Jumbo de l’île.  Au bout de son année de formation, le réunionnais ira en métropole à nouveau pour passer son examen de fin d'études, le CQP à l'école supérieur de la boucherie à Paris. 

Quand on demande à Frédérico le conseil qu'il donnerait aux demandeurs d'emploi, la réponse est rapide, claire et précise: «Il faut avoir la foi. Il faut continuer d'aller voir votre conseiller Pôle emploi parce qu'il n’y a que lui qui pourra vous aider. Tout ce que Pôle emploi vous propose, il faut le prendre, il faut foncer, c'est toujours du positif». 

Aujourd'hui, Fédérico est très fier de son parcours: «Je suis très heureux d'être arrivé où je suis. C'est grâce à Opcalia, Pole emploi et tous les partenaires qui étaient là dès le début». 

Après son diplôme, le Tamponnais souhaite poursuivre son parcours professionnel avec Vindémia, car l'entreprise lui a fait confiance et lui a donné sa chance dès ses débuts. 

 

Vendredi 7 décembre 2018 tagFocus sur..., tagLa Réunion
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 28 septembre 2018
    POLE EMPLOI REUNION ET L'ALEFPA TRAVAILLENT ENSEMBLE POUR L’ACCOMPAGNEMENT DES TRAVAILLEURS HANDICAPES VERS L’EMPLOI EN MILIEU ORDINAIRE [voir l'actualité]
  • Vendredi 15 juin 2018
    PÔLE EMPLOI RÉUNION, ENGAGÉ POUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DE L’ÎLE [voir l'actualité]
  • Vendredi 9 mars 2018
    STOP AUX CLICHÉS, DITES OUI AU TALENT ! [voir l'actualité]
  • Vendredi 8 décembre 2017
    CHANGER DE METIER GRACE A LA FORMATION [voir l'actualité]
  • Lundi 26 juin 2017
    POLE EMPLOI REUNION MET A DISPOSITION DES DONNEES PAR COMMUNE [voir l'actualité]
Voir toutes les actualités