• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Vendredi 28 septembre 2018 tagFocus sur..., tagBretagne

ADEDA POUR COMPENSER LE HANDICAP AUDITIF

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

En Bretagne, depuis le mois de janvier 2018, les agences Pôle emploi sont équipées du dispositif Adeda (accueil des demandeurs d’emploi déficients auditifs) destiné à faciliter les échanges entre les conseillers et les demandeurs d’emploi sourds ou malentendants.

Bretagne.png

Pôle emploi a fait de l’accessibilité de ses services à tous, sans discrimination, un engagement fort, notamment pour les personnes en situation de handicap. Cet engagement répond aux obligations fixées par la loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, qui rappelle le droit des personnes en situation de handicap à bénéficier de l’usage de services équivalents.

Adeda consiste à mettre en place des moyens destinés à compenser la déficience auditive de certains demandeurs d’emploi pour mieux les accueillir et  les accompagner dans leur recherche d’emploi.

Simplicité et efficacité

Préalablement testé dans trois régions françaises entre 2015 et 2016, Adeda a été installé dans toutes les agences bretonnes entre décembre 2017 et janvier 2018. L’idée est de renforcer la personnalisation des services en facilitant la communication entre les demandeurs d’emploi et les conseillers Pôle emploi en situation d’accueil et d’entretien, en tenant compte du degré du handicap de chaque personne.

Le dispositif se décline en deux solutions techniques :

- Pour les personnes malentendantes, deux boucles à induction magnétique (BIM) ont été installées dans chaque agence, l’une à l’accueil, l’autre dans un bureau dédié. En neutralisant les bruits environnants, ce système permet au demandeur d’emploi d’avoir un entretien avec le conseiller sans aucune difficulté liée à son handicap. 

- Pour les personnes dont la déficience auditive est profonde, la langue des signes française (LSF) est indispensable à toute communication. Un service de mise en relation instantané, avec une plateforme visioconférence d’interprétation en LSF et de transcription instantanée de la parole, permet un échange entre le conseiller et la personne sourde grâce à l’interface avec un traducteur, via une tablette dédiée. Le système est déjà connu et utilisé par nombre d’entreprises et de services publics.

Une expérience bien accueillie

A Pôle emploi Bretagne, plusieurs conseillers ont expérimenté et apprécié le dispositif comme Elodie H., à Lamballe : «Cela a bien fonctionné. Le demandeur d’emploi était très satisfait car il n’a plus besoin de la présence d’un tiers, il devient ainsi plus indépendant. Il était content de l’échange que permet cette traduction simultanée. Notre seule contrainte est de prévoir une plage de rendez-vous plus longue car il faut tenir compte du temps que demande la retranscription en langue des signes » ou encore Nadège H. à Brest : «J’ai trouvé que c’était très facilitant d’utiliser une tablette pour la visioconférence. Le demandeur d’emploi a bien apprécié aussi car il ne lisait pas suffisamment sur les lèvres. L’intervention du traducteur était la bienvenue. La difficulté que l’on a rencontrée, c’est qu’en cas de déconnexion lors de la mise en place du système au début de l’entretien, on n’est pas toujours remis en relation avec le même traducteur. On doit tout réexpliquer. C’est l’inconvénient d’une plateforme. En tout cas, c’est une véritable avancée technique. » 

Pour consulter la vidéo de présentation du dispositif Adeda, cliquez sur ce lien  



Signature du Plan régional d’insertion professionnelle des travailleurs handicapés

Le Plan régional d’insertion professionnelle des travailleurs handicapés (PRITH) a été signé le 4 juillet 2018.

L’accompagnement vers l’emploi des personnes handicapées a fait l’objet ces derniers mois d’importants changements, puisque les Cap Emploi sont devenus des «OPS», organismes de placement spécialisés. 
Pour coordonner les actions de tous les acteurs régionaux de l’insertion des personnes handicapées un Plan Régional d’insertion des travailleurs handicapés (PRITH) a été réactivé. 

Financé par la Direccte, l’Agefiph et le Conseil Régional pour sa partie formation, il a été signé 4 juillet dernier, par David Gallier, Directeur Régional Adjoint de Pôle emploi Bretagne.

Pour en savoir plus sur le Plan régional d’insertion professionnelle des travailleurs handicapés, vous pouvez accéder à son site en cliquant sur ce lien 


Vendredi 28 septembre 2018 tagFocus sur..., tagBretagne
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
Voir toutes les actualités