• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Vendredi 15 juin 2018 tagActualité Régionale, tagNouvelle-Aquitaine

Enquête Besoins en main d’œuvre 2018

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Anticiper les besoins de recrutement des entreprises nécessite d’avoir régulièrement de la visibilité sur les évolutions de ces besoins et les attentes des entreprises en matière de compétences à recruter.

 

C’est pourquoi chaque année, Pôle emploi adresse un questionnaire à plus de 1,6 million d’établissements dont 166 000 en région Nouvelle-aquitaine, afin de connaître leurs besoins en recrutement par secteur d’activité et par bassin d’emploi.

 

Cette enquête est un élément essentiel de connaissance du marché du travail.  Elle permet entre autres :
- d’anticiper les difficultés de recrutement,

- d’améliorer l’orientation des demandeurs d’emploi vers des formations ou des métiers en adéquation avec les besoins du marché du travail,

- d’informer les demandeurs d’emploi sur l’évolution de leur marché du travail et les métiers porteurs.

Réalisée par Pôle emploi avec le concours du CREDOC, l’enquête est avant tout un outil d’aide à la décision. Cette enquête mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l’année à venir, qu’il s’agisse de créations de postes ou de remplacements. De plus, ces projets concernent tous les types de recrutement, y compris les postes à temps partiel et le personnel saisonnier.

 

En Nouvelle-Aquitaine, 26,2% des employeurs expriment au moins un projet de recrutement en 2018. Cette part croît de 3,1 points par rapport à 2017. L’agriculture (y compris l’agroalimentaire) reste le secteur où la proportion d’établissements recruteurs est la plus élevée (32,5%) mais ce sont dans les secteurs de la construction et de l’industrie manufacturière que cette part progresse le plus fortement (respectivement +6,2 points et +5,1 points).

 

La propension à recruter tend à croitre avec la taille de l’établissement. Au total, les employeurs néo-aquitains envisagent 225 000 projets de recrutement, un volume en hausse de 17,3% (+33 000 intentions d’embauche). 56% des projets de recrutement sont issus des services (126 500). En lien avec l’attrait touristique de la région, l’hébergement restauration est la première activité des services avec près de 32 000 projets.

 

Comme les années précédentes, les deux métiers les plus recherchés en Nouvelle-Aquitaine sont «viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs » et « agriculteurs salariés, ouvriers agricoles », des postes à caractère saisonnier.

 

Le nombre de projets de recrutement non saisonniers augmente nettement plus que les intentions d’embauche saisonnières : +28,3% contre +6,5%. Par conséquent, la part de projets non saisonniers progresse (+4,7 points) et devient majoritaire parmi l’ensemble des projets de recrutement, une première depuis 2014.

 

49% des projets de recrutement sont jugés difficiles à pourvoir par les employeurs néo-aquitains, une part en hausse de près de 12 points par rapport à l’an dernier. La construction reste le secteur où les difficultés de recrutement sont les plus souvent ressenties (7 projets sur 10).

 

 

Pour en savoir plus :

 - Retrouvez l’intégralité de l’enquête BMO en Nouvelle-Aquitaine sur l’observatoire de Pôle emploi  en cliquant sur le lien

- Retrouvez l’intégralité des résultats de cette enquête « France entière » bassin d’emploi par bassin d’emploi, créez des graphiques personnalisés ou partagez les données  en cliquant sur le lien

Vendredi 15 juin 2018 tagActualité Régionale, tagNouvelle-Aquitaine
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 28 septembre 2018
    Retrouvez les données et les statistiques de l’emploi de la région Corse [Lire le communiqué]
  • Vendredi 28 septembre 2018
    Se montrer exemplaire : l’engagement de Pôle emploi vis-à-vis de ses salariés [Lire le communiqué]
  • Vendredi 28 septembre 2018
    Diversidays à Toulouse [Lire le communiqué]
  • Vendredi 28 septembre 2018
    "Un tramway nommé startup" ou la French Tech comme une locomotive [Lire le communiqué]
  • Vendredi 28 septembre 2018
    1 Semaine pour 1 Emploi du 4 au 12 octobre 2018 [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués