• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Vendredi 9 mars 2018 tagFocus sur..., tagProvence-Alpes-Côte d'Azur

DES ETOILES ET DES FEMMES : UNE (BONNE) RECETTE A PARTAGER

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Tout a démarré en 2015, à Marseille grâce à un partenariat exemplaire. Sur une idée originale d’Alain Ducasse, Floriane Rieu, responsable développement de la Table de Cana à Marseille lance le projet « Des Etoiles et des Femmes ».

PACA pour Focus.png

L’objectif : offrir à des femmes particulièrement motivées, souvent sans qualification et majoritairement issues de quartiers défavorisés d’exercer le métier de cuisinière dans un univers professionnel très masculin : la grande cuisine.



Pour y arriver, La Table de Cana constitue une « communauté » de partenaires publics et privés qui partagent une vision commune fondée sur trois piliers, l’insertion, la gastronomie et l’excellence : 

- Le traiteur engagé coordonne l’ensemble des acteurs de ce projet et assure un accompagnement socio-professionnel personnalisé et intensif des stagiaires du CAP, notamment pour qu’elles puissent faire garder leurs enfants, trouver les solutions les mieux adaptées à leurs déplacements, conserver leur motivation et prendre confiance pendant les neufs mois de formation.

- Des chefs étoilés ou de restaurants gastronomiques, engagés en faveur de la réussite de ces femmes, les accompagnent et les accueillent dans leurs cuisines.


Une stagiaire entourée par Lionel Lévy, chef à l’Hôtel intercontinental de Marseille et Baptiste Copeaux, sous-chef exécutif.

- Un centre de formation renommé, le GRETA du Lycée hôtelier Bonneveine à Marseille, leur permet d’apprendre  leur métier et d’obtenir une qualification à travers le « CAP cuisine Des Etoiles et des Femmes ».
- Pôle emploi oriente les femmes en recherche d’emploi, finance et indemnise la formation.

 


À Marseille, le projet est financé par Pôle emploi, l'Etat (Commissariat général à l'égalité des territoires), la Fondation Carrefour, la Fondation Caritas, le fonds de dotation Solidarity AccorHotels, la Fondation Société Générale et AG2R La Mondiale.

La troisième promotion a été lancée en septembre 2017. « Nous avons dépassé le stade expérimental », déclare Marie-Paule Zobiri, responsable de la formation pour adultes au Greta Marseille. « C’est un jury de professionnels qui sélectionne les stagiaires sur un ensemble de critères exigeants, fondés essentiellement sur la motivation et le projet professionnel. Le parcours est ambitieux. Certaines d’entre elles ont quitté l’école depuis bien longtemps, parfois avec un mauvais souvenir. Elles doivent redécouvrir le français les maths, l’histoire ou la géographie, en plus de l‘acquisition pratique du métier de cuisinier. C’est difficile, d’autant qu’elles doivent gérer leur vie de famille et les problèmes de tous les jours, leur apprentissage et leur travail en cuisine pendant ces 9 mois. Mais le résultat en vaut la peine. A ce jour, 100% des stagiaires Des étoiles et des Femmes obtiennent leur CAP, 75 % d’entre elles travaillent six mois après la fin de leur formation et parmi elles, Majda a ouvert son restaurant.»


Un modèle inédit
Eliane di Natali, responsable coordination Des Etoiles et des Femmes conclut : « la recette du succès repose sur deux ingrédients majeurs : 
- un modèle socio-économique innovant et efficace, associant  une formation qualifiante d’excellence, financée et indemnisée, avec un accompagnement personnalisé, 
- sa force de contagion positive portée par une vision fédératrice : des femmes motivées et  une large communauté d’acteurs impliqués dans le retour à l’emploi durable.

Toutes ces raisons nous confortent à essaimer le projet : avec le réseau des Tables de Cana, nous voulons investir 12 territoires d’ici 2020. Nous avons lancé le projet à Montpellier en 2016, en 2017, il a démarré à Nice et à Bordeaux, en 2018, nous devrions ouvrir Des Etoiles et des Femmes à Paris, Strasbourg et Arles ».



Georgiana Viou, Cheffe du restaurant La Piscine à Marseille avec une stagiaire



En savoir plus : 

La Table de Cana « Des étoiles et des femmes »

Pôle emploi mobilisé à Nice et à Marseille

- A Marseille.
«Pôle emploi est engagé dans ce projet depuis la première édition en 2015, pour le financement de la formation et de la rémunération des 12 personnes de chaque promotion. Cette action répond à un besoin de territoire en termes de compétences recherchées, d’insertion professionnelle et de diversité. Nous sommes également présents du début à la fin de chaque session : nous orientons les candidates vers Des Etoiles et des Femmes, nous assurons la pré-sélection à l’issue de la première étape de sélection. Lorsque les femmes reçoivent leur CAP, nous les accompagnons pour trouver leur premier emploi. 
Ce projet s’appuie sur une dynamique et un engagement remarquable de tous les partenaires »
, déclare Sylvie Mérono, directrice de l’agence Pôle emploi Marseille Pharo.



Dominique Frérard du Sofitel Marseille Vieux Port, avec une stagiaire

 

- A Nice.
Des étoiles et des Femmes a été lancé en septembre 2017 à l’hôtel Negresco, partenaire de l’opération, en présence de Jacques Chibois, chef étoilé à Grasse.
Jean-Marie Poutz, directeur de l’agence Pôle emploi Nice-Est témoigne : « L’agence accueille et accompagne également un public issu des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Informer ce public, souvent peu qualifié, inciter les femmes à saisir l’opportunité d’une formation dans un métier où elles peuvent réussir et obtenir un emploi durable correspondent parfaitement aux enjeux du territoire. Nous avons accueilli 66 femmes, toutes inscrites et accompagnées par Pôle emploi, à la séance d’information collective. 59 d’entre elles souhaitaient participer à la sélection. Si 12 seulement ont été sélectionnées, nous avons également mené un travail de fond sur les aspirations de celles qui avaient passé les premiers tests afin de les orienter vers d’autres actions de formation. A ce jour, 4 sont entrées en formation de commis de cuisine. 
Des Etoiles et des Femmes est un projet de territoire, nous élargissons le recrutement au bassin de Cannes, notamment, d’autant que les chefs ont décidé d’aménager les horaires pour contribuer à résoudre les contraintes de mobilité ».


Zoom sur le projet

Lancement de l’opération  par Nice-Matin

 


 

 Cuisinier-cuisinière, un métier porteur
Ce métier est en tension et représentait 18 700 emplois salariés en Paca avec une progression de 25% sur 10 ans. Les postes sont difficiles à pourvoir, du fait d’un turn-over important dans toute la région et des pics saisonniers,  notamment dans les Alpes-Maritimes. En 2017, les employeurs des Alpes-Maritimes annonçaient  plus de 4 000 intentions d’embauche, et ceux des Bouches du Rhône, plus de 4 300. 
Sources : 
- Enquête besoins en main d’œuvre
- Observatoire régional des métiers

 


Des femmes dans les pas des grands chefs, M6


  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 9 mars 2018
    POLE EMPLOI CENTRE-VAL DE LOIRE S'ENGAGE POUR L'EGALITE PROFESSIONNELLE ET LA MIXITE [Lire le communiqué]
  • Vendredi 9 mars 2018
    UN TAUX D'EMPLOI FEMININ EN CORSE QUI RESTE FAIBLE [Lire le communiqué]
  • Vendredi 9 mars 2018
    AGIR POUR L’EGALITE PROFESSIONNELLE ET LA MIXITE DES METIERS, POLE EMPLOI HAUTS-DE-FRANCE S’Y ENGAGE [Lire le communiqué]
  • Vendredi 9 mars 2018
    EGALITE ET MIXITE, L’ENGAGEMENT DES EQUIPES DE POLE EMPLOI ILE-DE-FRANCE [Lire le communiqué]
  • Vendredi 9 mars 2018
    Osez ! La mixité dans les métiers [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués