• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Vendredi 8 décembre 2017 tagFocus sur..., tagPays de la Loire

REPONDRE AUX BESOINS DES ENTREPRISES PAR LES FORMATIONS COURTES

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Pour mieux ajuster les compétences des demandeurs d’emploi aux besoins des entreprises, Pôle emploi Pays de la Loire développe avec ses partenaires des dispositifs de formations courtes adaptés à chaque territoire. 

GeneriquePaysde laloire.png

7 879 formations courtes d’adaptation au poste de travail (AFPR, POEC et POEI*) ont été ouvertes en Pays de la Loire depuis janvier 2017. Un nombre en forte progression (+23% en 1 an) qui témoigne du partenariat étroit entre Pôle emploi Pays de la Loire, les OPCA et le Conseil Régional pour se faire rencontrer l’offre et la demande d’emploi en ajustant les compétences des demandeurs d’emploi.. 

« A Pôle emploi Pays de la Loire, explique Danièle COISNE, chargée de partenariat à la Direction régionale de Pôle emploi, nous n’avons jamais considéré les formations courtes comme de simples actions de formation, mais comme des partenariats. Pour chaque projet, on échange avec les OPCA, la Région - le projet va-t-il au plus près des besoins des entreprises, est-il cohérent par rapport au territoire ?  - avant d’ouvrir des places de formation.»

Pour faciliter ce travail d’analyse en amont, Pôle emploi organise régulièrement, sur chaque territoire, des rencontres avec les OPCA et les acteurs de la formation du Conseil Régional. 
Dernièrement, dans le Maine-et-Loire, les partenaires ont ainsi mené des visites d’entreprises communes, qui leur ont permis de mieux identifier les besoins des entreprises. 
En Vendée, ce sont des groupes de travail inter-organismes qui ont été réalisés pour mieux connaître les offres de services de chacun. « On connaît nos entreprises, on est en lien avec les directions territoriales de Pôle emploi, souligne Renaud Dorchy, directeur d’Agefos PME Pays de la Loire, ce qui nous permet d’agir dans des temps courts, au bénéfice des employeurs et des demandeurs d’emploi».
En complément, chaque année, Pôle emploi Pays de la Loire réalise un diagnostic territorial qui lui permet d’identifier les besoins en recrutement des entreprises et les métiers où il y a un déficit de compétences. Ce travail, réalisé bassin d’emploi par bassin d’emploi, est ensuite partagé avec les acteurs locaux institutionnels et économiques. L’enquête annuelle Besoins en Main d’œuvre vient compléter ce diagnostic pour affiner plus encore l’évaluation des besoins en compétences.
Un dispositif vertueux pour l’entreprise, pour le territoire et pour le demandeur d’emploi.


Une aide  « bonus » pour les TPE

Véritable coup de pouce aux entreprises de moins 11 salariés qui recrutent un demandeur d’emploi via l’Action de Formation Préalable au Recrutement, le « bonus TPE », versé par la Région après validation de Pôle emploi, a été accordé cette année à près de 270 entreprises. 
Cette aide financière de 2€ de l’heure est versée en complément de l’aide de Pôle emploi versée pour toute AFPR ;
« Recruter via l’AFPR, c’est un engagement important de l’entreprise qui mobilise un tuteur pour former le demandeur d’emploi », explique Danièle COISNE. « Pour les TPE, ce bonus facilite clairement l’embauche. »

*AFPR : Action de formation préalable au recrutement
POEC : Préparation opérationnelle à l’emploi collective
POEI : Préparation opération à l’emploi individuelle


 CHIFFRES CLES :

Depuis le 1er janvier 2017 :
 - 210« bonus TPE » (56 en 2016)
 - 2 146 Actions de formation préalable au recrutement
 - 1 258 Préparations opérationnelles à l’emploi
 - 2 731 Préparations opérationnelles à l’emploi collectives

Des employeurs satisfaits

Après avoir identifié les besoins des employeurs de son territoire, l’équipe du Pôle emploi Challans a proposé à un groupe de demandeurs d’emploi de vivre une immersion au sein des entreprises pour découvrir de nouvelles pistes professionnelles en conditions réelles, et bénéficier du regard des employeurs sur la faisabilité de leur projet.
A l’issue de cette période d’immersion des actions d’adaptation courtes à l’emploi ont été mobilisées.
Le retour des employeurs est très positif : « Le conseiller entreprise de Pôle emploi est un véritable allié, il connait notre secteur d’activité, nos besoins, et il est disponible pour nous. Le fait de bien connaitre les aides dont nous pouvons disposer nous permet de prendre plus de risques, et ainsi embaucher en CDI ». 

Des demandeurs d’emploi témoignent  :

 « Nous avons de la chance de suivre ce cursus avec à la clé du travail »
Marine, 30 ans, ancienne animatrice périscolaire bénéficiaire d’une Préparation opérationnelle à l’emploi collective en menuiserie

«Je n’avais pas du tout eu l’idée de chercher dans ce domaine-là et pourtant j’avais déjà
des compétences qui correspondaient »

Maryse, 56 ans, ancienne boulangère, bénéficiaire d’une Action de Formation Préalable au Recrutement dans le secrétariat. 





Vendredi 8 décembre 2017 tagFocus sur..., tagPays de la Loire
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 9 mars 2018
    POLE EMPLOI CENTRE-VAL DE LOIRE S'ENGAGE POUR L'EGALITE PROFESSIONNELLE ET LA MIXITE [Lire le communiqué]
  • Vendredi 9 mars 2018
    UN TAUX D'EMPLOI FEMININ EN CORSE QUI RESTE FAIBLE [Lire le communiqué]
  • Vendredi 9 mars 2018
    AGIR POUR L’EGALITE PROFESSIONNELLE ET LA MIXITE DES METIERS, POLE EMPLOI HAUTS-DE-FRANCE S’Y ENGAGE [Lire le communiqué]
  • Vendredi 9 mars 2018
    EGALITE ET MIXITE, L’ENGAGEMENT DES EQUIPES DE POLE EMPLOI ILE-DE-FRANCE [Lire le communiqué]
  • Vendredi 9 mars 2018
    DES ETOILES ET DES FEMMES : UNE (BONNE) RECETTE A PARTAGER [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués