• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Lundi 26 juin 2017 tagFocus sur..., tagBretagne

SAISONNALITE BRETONNE : ENTRE TERRE ET MER

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

De par son climat et sa géographie, la Bretagne bénéficie d’une économie marquée par une grande diversité

GeneriqueBretagne.png
Un littoral long de 2 730 kilomètres et plus de la moitié du tonnage national de poissons et de crustacés confère à la Bretagne une position nationale d’importance avec un tiers des emplois de la pêche, de l’aquaculture et de la conchyliculture. L’agriculture et l’agroalimentaire y tiennent aussi leur place. Les exploitations bretonnes couvrent 60 % de la surface totale de la région. Première région française pour les productions animales et légumières, la Bretagne se place en deuxième position pour la production maraîchère. L’emploi est induit par les récoltes diverses (tomates, choux fleurs, artichaut, coco) et l’élevage (porc, veau) ainsi que les activités liés à la transformation (abattoirs, conserveries).Le tourisme, est également un pilier de l’économie bretonne avec 9 millions de touristes et 57 600 emplois touristiques en 2016.
 Les activités sont très saisonnières. C’est en période estivale que les besoins de main-d’œuvre sont les plus importants.

Suractivité estivale


Ainsi, chaque année et, dès le mois janvier pour certaines, les agences Pôle emploi des quatre départements bretons sont sollicitées pour l’embauche de travailleurs saisonniers. Pôle emploi propose des prestations gratuites et adaptées aux besoins spécifiques de la région grâce à une offre de services diversifiée conforme à la réalité du marché du travail.

Exemples :

> Le rallye digital de l’hôtellerie-restauration, à Dinan dans les Côtes d’Armor.


Chaque été le territoire très touristique de Dinan  emploie de nombreux saisonniers notamment dans l’hôtellerie et la restauration. Contacté par le syndicat des hôteliers et le Crédit Agricole en septembre 2016, l’agence Pôle emploi de Dinan a monté une opération de recrutement sous l’angle digital. Le principe : télécharger sur son smartphone une carte interactive de Dinan. Un seul clic sur une des icônes de la carte  permet de repérer les entreprises qui recrutent avec les postes – principalement de serveurs, cuisiniers et employés d’étage- et les contrats proposés. Le  jour J, 21 avril 2017 matin, tel un jeu de « pokémongo »*, les candidats ont ainsi sillonné les rues de Dinan et rencontré des employeurs au cours d’entretiens d’une dizaine de minutes.  Une opération coup de poing réussie. 70 demandeurs d’emploi se sont mobilisés. Sur 96 offres d’emploi dont 37 pour des emplois saisonniers, 47 embauches ont été réalisées. 49 % de taux de placement à J+15 de l’opération.
De nombreux facteurs ont contribué à cette réussite. Toutes les équipes de l’agence de Dinan se sont impliquées : repérage des demandeurs d’emploi en décembre 2016 puis organisation en mars 2017 de 4 informations collectives pour présenter l’outil et préparer les candidats aux entretiens. C’est aussi le fruit d’un partenariat avec la sous-préfecture, les élus, la Directe, la Région Bretagne, les entreprises du secteur, le Crédit agricole, Cap emploi, la mission locale.

> La MRS pour la conserverie  La Belle-Iloise à Quiberon dans le Morbihan

Chaque année la Belle-Iloise recrute en nombre pour la saison de la sardine, dès le mois de juin et pour six mois. Cent vingt opérateurs de production en 2016, quatre-vingt en 2017. Dans tous les cas,  la célèbre conserverie bretonne faite appel à l’agence Pôle emploi de Auray.
La diffusion de l’offre et la promotion de l’évènement débutent au mois d’avril. Des réunions d’informations collectives auprès des demandeurs d’emploi se succèdent. A l’issue de chaque réunion, les personnes intéressées sont invitées à accomplir des exercices destinés à mesurer uniquement leurs aptitudes et leurs capacités à exercer le métier. C’est la méthode de recrutement par simulation (MRS). Aucun diplôme ni expérience n’est exigé(e). Pôle emploi présente à l’employeur – pour décision finale –les candidats ayant réussi les épreuves, sans les notes obtenues ni CV. Une méthode qui a fait ses preuves dans de multiples autres secteurs.

> L’expérimentation de l’outil GMS pour optimiser le recrutement de la saison agricole à Brest dans le Finistère

C’est en février-mars que sont embauchés les premiers saisonniers dans la région brestoise pour la culture des tomates et des fraises. Des missions de 6 à 8 mois pour les premières et de 4 à 6 mois pour les secondes. Le secteur connait de grosses difficultés à recruter, sans doute à cause de clichés négatifs comme les horaires, la pénibilité, la météo etc. Chaque année, l’agence Pôle emploi de Brest Europe organise un job dating agricole en collaboration avec la Maison de l’emploi de Plabennec. Dès le mois de janvier, dans un souci d’anticipation, de gain de temps et d’efficacité l’agence Brest Europe a testé un nouvel outil GMS pour cibler de façon plus rapide et plus efficace les personnes potentiellement intéressées par le job dating. L’outil a permis l’envoi par mail d’un questionnaire, soigneusement préparé par l’agence, aux demandeurs inscrits sur le secteur agricole à Brest Europe. 266 au total. L’objectif était de constituer 3 listes : les personnes qui n’étaient plus  intéressées par le secteur, celles déjà engagées auprès d’entreprises et celles toujours en recherche. Suite aux retours, la mise à jour de 52 profils de demandeurs d’emploi a permis de cibler les convocations au job dating et d’améliorer la gestion des dossiers. Une première encourageante en un seul clic ! A suivre.

> Saint-Malo : un partenariat territorial essentiel


Une localisation « bord de mer », la beauté de la région, la douceur du climat, l’arrivée du TGV confèrent à Saint-Malo une image de plus en plus attrayante. La saison touristique couvre 6 à 8 mois de l’année, sinon plus, et nécessite l’embauche de main œuvre saisonnière dans de nombreux secteurs. Le plus demandeur est celui de l’hôtellerie-restauration. Dès le mois de janvier, les entreprises du secteur sollicitent l’agence Pôle emploi de Saint-Malo. Les difficultés de recrutement sont importantes et récurrentes notamment pour les emplois de service en salle, cuisinier et commis de cuisine. Aussi, depuis 2 ans, l’agence organise-t-elle régulièrement 2 job dating spécialisés, l’un en février et l’autre en mars. Cette année, un troisième s’est tenu fin mars à l’occasion de la Semaine de l’Emploi Maritime. C’est à chaque fois une quinzaine d’entreprises satisfaites de toucher un large public en un temps record. L’union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH) - 400 adhérents sur le territoire - accompagne chaque événement.                                             
Pôle emploi participe également à des salons et forums de recrutement en collaboration avec les partenaires socio-économiques du territoire. Pour exemple, le forum saisonnier de la communauté de communes de la Côte d’Emeraude qui regroupe 9 communes d’Ille-et-Vilaine et des Côtes d’Armor, le salon saisonnier du bureau Information Jeunesse de la ville de Saint-Malo  ou encore le recrutement du célèbre Grand Hôtel Barrière de Dinard. En 2018, le projet d’un grand forum de l’emploi saisonnier - tous secteurs d’activité et tous publics confondus – en collaboration avec Saint-Malo Agglomération, communauté de 18 communes, devraient compléter l’offre de service de Pôle emploi résolument centrée sur le territoire.

Quelques chiffres clés


Métiers

intentions d'embauche

dont saisonnières

Serveurs de cafés, de restaurants

5666

80,8%

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

4687

74,4%

Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires

4234

60,2%

Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM)

4009

28,8%

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

3924

53,3%

Professionnels de l'animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

3631

83,7%

Maraîchers, horticulteurs salariés

3106

87,0%

Aides-soignants (médico-psycho., auxil. puériculture, assistants médicaux…)

3038

46,4%

Aides à domicile et aides ménagères

3029

35,8%

Employés de l'hôtellerie

2626

82,1%


Source : enquête BMO - Les principaux  métiers de l’hôtellerie- restauration et de l’agriculture affichent le plus d’intentions d’embauche saisonnière.
*modèle déposé

Lundi 26 juin 2017 tagFocus sur..., tagBretagne
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
Voir tous les communiqués