• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Mardi 7 mars 2017 tagFocus sur..., tagBourgogne-Franche-Comté

Laurence Bourquin, psychologue du travail à l’agence Pôle emploi d’Audincourt.

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Laurence Bourquin, psychologue du travail à l’agence Pôle emploi d’Audincourt, dans le Doubs nous explique la complémentarité de ses missions avec celles des conseillers permettant d’apporter un accompagnement en évolution professionnelle de qualité…

NL2BFC-LaurenceBourquin_carte.png

Le conseil en évolution professionnelle, une évidence pour Pôle emploi ?

Il n’est pas possible de dire « moi, l’orientation ce n’est pas mon affaire ». Ceci est renforcé avec la loi du 5 Mars 2014 qui désigne Pôle emploi comme l’un des 5 opérateurs du conseil en évolution professionnelle. L’orientation a toujours existé à Pôle emploi mais elle s’exerçait plus ou moins selon les compétences et l’appétence des conseillers pour le sujet.
Ce qui change avec le CEP, c’est que nous avons une obligation de délivrer un conseil en évolution professionnelle et que le premier niveau du conseil en évolution concerne tous les agents de Pôle emploi. L’implication de chacun se fait donc à différents niveaux mais nous sommes tous concernés par ce sujet.

 

Auparavant installée dans des locaux excentrés, vous venez de rejoindre « physiquement » l’agence Pôle emploi d’Audincourt. Quelle est la plus-value de cette présence sur le terrain pour vous ?

 

Elle m’apporte une proximité renforcée avec les conseillers, les demandeurs d’emploi. Cela prend tout son sens aujourd’hui. Une véritable alliance de travail se crée, du fait également de l’équipe qui m’associe à tous les moments forts de l’agence : briefing du matin, réunion de service…

Comment s’articule votre intervention avec celle des collègues ?

 

Nous sommes présents pour leur apporter un appui, notamment lorsque le projet d’accès à l’emploi semble bloqué ou que le conseiller se trouve en difficulté face à des freins périphériques à l’emploi. Là, nous sortons souvent du cadre de l’orientation et sommes amenés à travailler avec le demandeur d’emploi sur des problématiques souvent premières et incontournables à stabiliser en amont du travail sur le projet professionnel. Il peut s’agir de problèmes de santé importants ou d’un burnout… qui n’ont pas encore été évoqués et qui empêche la personne d’être en capacité de se projeter dans un emploi. Et avec l’accord du demandeur d’emploi, nous transmettons ces nouveaux éléments à son conseiller qui va pouvoir poursuivre l’accompagnement, mais avec un éclairage différent.

Conseillers à l’emploi et psychologues du travail, demain tous conseillers en évolution professionnelle ?

 

Bien sûr, c’est bien l’objectif ! En tant que psychologue du travail, notre rôle est aussi d’accompagner les collègues dans leur montée en compétence, pour que demain, tous les demandeurs d’emploi puissent bénéficier de ce diagnostic renforcé, première pierre à l’édifice d’une évolution professionnelle réussie !


  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Lundi 26 juin 2017
    Recrutement et compétences [Lire le communiqué]
  • Lundi 26 juin 2017
    POLE EMPLOI BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : DES RESSOURCES POUR MIEUX CONNAITRE LES TERRITOIRES [Lire le communiqué]
  • Lundi 26 juin 2017
    Faciliter la mobilité géographique, un enjeu pour l'emploi ! [Lire le communiqué]
  • Lundi 26 juin 2017
    Trouver un emploi à plus de 50 ans ? Zoom sur le Club Seniors de l'agence Pôle emploi d'Audincourt (25) [Lire le communiqué]
  • Lundi 26 juin 2017
    POLE EMPLOI CENTRE-VAL DE LOIRE : MOBILISÉ POUR CONNAITRE SON TERRITOIRE ET MIEUX AGIR. [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués