• La newsletter de Pôle emploi
    Le Fil des Elus
    & Partenaires

    Actualités | Initiatives | Perspectives
Mercredi 30 novembre 2016 tagFocus sur..., tagOccitanie

DES PAROLES ET DU SENS POUR PERSONNALISER ET FLUIDIFIER LA RELATION AVEC L’ENTREPRISE

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Lorsqu’elle est contactée par son Pôle emploi pour une promotion de profils de candidats, Agnès Cabanel, chargée des recrutements de l’entreprise AMBULANCES VIGANAISES, ne sait pas encore qu’elle va participer à la construction d’une belle histoire…

occitaniepng

AMBULANCES VIGANAISES est une entreprise créée en 1960. En 2013, elle est rachetée. Son gérant confie la gestion de ses recrutements à Agnès Cabanel.

En juillet 2015, lorsqu’elle est contactée par son Pôle emploi pour une promotion de profils de candidats, Agnès Cabanel ne sait pas encore qu’elle va participer à la construction d’une belle histoire qui scellera l’engagement de son entreprise dans une démarche qualité aux normes ISO.

« J’avais repéré une candidate pour son potentiel, sa motivation et son sens de l’entraide durant sa formation. Je lui avais proposé auparavant une reconversion, parce qu’il n’y avait aucune opportunité d’emploi au Vigan en vente en boulangerie, le secteur d’où elle venait » indique Valérie Fournier, conseillère pôle emploi au Vigan.

Informée par sa collègue, Magali Bétou, conseillère pôle emploi à dominante entreprise lui emboite le pas et commence à prospecter : « On s’attache vraiment à être dans la proximité avec nos entreprises locales. L’écoute attentive de leurs besoins et de leurs problématiques nous permet d’être force de propositions. Il se trouve que Madame Cabanel recherchait un collaborateur avec un profil bureautique ». Elle lui propose la candidature d’Esther Bernabeu. L’employeur hésite : «  Esther n’avait pas du tout d’expérience dans le domaine ». Mais Magali insiste pourtant sur les qualités de la jeune femme fraîchement formée, convaincue de ses capacités d’adaptation. Elle finit par persuader l’employeur de la prendre en immersion, dans l’entreprise.

Une initiative qui  fait mouche

A. Cabanel « Magali avait vraiment misé sur Esther. C’était risqué de mon point de vue mais j’ai été sensible à ses arguments et finalement ravie de cette immersion parce qu’elle m’a vraiment permis de tester la candidate en poste. J’attendais une personne avec de solides bases en tableur mais je voulais aussi un comportement exemplaire. Esther a tout de suite su faire la différence entre ce qui est important et ce qui est urgent, c’est essentiel dans notre métier. Malgré sa timidité de départ, elle s’est révélée plus ouverte et très volontaire. Avec Pôle emploi, j’ai pu obtenir le bon dosage entre assistance et autonomie avec des conseils et des grilles d’évaluations que je n’avais pas le temps de chercher sur le site de pôle emploi ou d’élaborer moi-même. A chaque fois, ma conseillère Pôle emploi m’a fait gagner du temps en ouvrant de nouvelles perspectives, sur les profils que je ne serai pas allée chercher notamment, les contrats à privilégier... Il est très appréciable de pouvoir se voir pour en parler. En ce sens, le contact direct est toujours un plus mais oui, je ne suis pas fermée à d’autres formes de service. Je lui demanderai de me montrer le simulateur d’entretien de recrutement sur le site de pôle emploi.»

ESTHER, après avoir préparé un BTS en alternance dans l’entreprise, envisage une licence en RH

« Je suis arrivée dans la région avec un métier que je n’avais pas vraiment choisi. Pôle emploi m’a d’abord aidée à me remettre à niveau puis à avoir un diplôme du supérieur. Je conseille la formation à tout le monde. Sans Magali et Valérie de Pôle emploi qui m’appelaient tous les 2 à 3 mois pour savoir comment ça se passait, tout ça n’aurait pas  été possible. »

*La collaboration entre Pôle emploi/l’entreprise et la candidate a joué à plein dans le parcours d’Esther qui s’est vue attribuer une aide au permis pour faciliter ses déplacements professionnels. Preuve s’il en fallait que l’ascenseur social est également possible.

Mercredi 30 novembre 2016 tagFocus sur..., tagOccitanie
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
Voir tous les communiqués